Cotons-tiges : pourquoi peuvent-ils blesser les oreilles ?

© Istock
L’usage du coton-tige pour nettoyer les oreilles est décrié, tant le nombre d’accidents est élevé, surtout chez les enfants. Quels sont les dangers du coton-tige ? Comment utiliser un coton-tige sans se faire mal aux oreilles ?
Publicité

Usage du coton-tige : les risques pour l’oreille

Nombreux sont les accidents, constatés aux urgences ORL, dus à la mauvaise utilisation du coton-tige. Mal utilisé, le coton-tige peut en effet faire du mal à l’oreille. D’une part, s’il est trop enfoncé dans le conduit auditif, le risque d’abîmer voire de perforer le tympan est élevé. D’autre part, si la personne effectue des gestes trop rudes, la peau peut être irritée et un eczéma à l’intérieur de l’oreille peut se former. Enfin, le coton-tige risque de pousser le cérumen au fond de l’oreille et provoquer un bouchon, ce qui va altérer l’audition et empêcher l’eau dans l’oreille de s’échapper.

Publicité
Publicité

Du bon usage du coton-tige

Les spécialistes en ORL insistent sur la nécessité de respecter certains points :

- la fréquence du nettoyage de l’oreille au coton-tige doit être au maximum hebdomadaire ;

- le coton-tige ne doit servir qu’à nettoyer l’extérieur du conduit auditif et n’être en aucun cas inséré dans ce dernier ;

- il est à éviter chez les enfants.

Au regard des risques que représente l’usage du coton-tige, les spécialistes conseillent d’utiliser un mouchoir en papier sur le bout de l’auriculaire pour extraire le cérumen, ou éventuellement un spray pour se nettoyer les oreilles. Ces méthodes sont aussi efficaces que le coton-tige et bien moins dangereuses pour la santé de l’oreille.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Dimanche 15 Avril 2018 : 18h02