Coriandre

La coriandre (coriandrum sativum) est utilisée pour ses propriétés digestives et stimulantes. On la recommande contre la fatigue et en cas de dyspepsie. Elle est également efficace sous forme d’huile essentielle.

Publicité

La coriandre, herbe aromatique et condiment

La coriandre est avant tout une herbe aromatique utilisée en cuisine pour relever les plats de la saveur anisée et citronnée de ses feuilles fraîches. On la connaît également pour ses fruits (souvent appelés improprement graines ou semences) qui sont un excellent condiment. La coriandre est également utilisée en phytothérapie et sous forme d’huile essentielle. De la famille des apiacées (ombellifères), la coriandre était déjà connue des Égyptiens de l’Antiquité et fut mentionnée par Pline l’Ancien. Elle sert à parfumer la bière.

Digestive et stimulante

La coriandre, principalement ses fruits, est traditionnellement recommandée pour ses propriétés digestives et carminatives : elle facilite la digestion et favorise l’expulsion des gaz. C’est une solution douce contre les ballonnements, les flatulences et les digestions difficiles .

Elle est inscrite à la pharmacopée française et européenne pour son utilisation dans les troubles digestifs (ballonnements épigastriques, lenteur de la digestion, éructations, flatulences) (1). On peut l’utiliser avec d’autres plantes favorisant la digestion comme le fenouil ou l’angélique (également de la famille des apiacées).

La coriandre est également considérée comme stimulante et excitante, elle entre dans la composition de l’Eau de mélisse des Carmes réputée tonifiante.

La coriandre a la réputation d’être aphrodisiaque, tonifiante on la recommande parfois contre la fatigue sexuelle.

Les feuilles fraiches de coriandre sont riches en vitamine K (qui rentre dans le processus de coagulation sanguine) et en antioxydants.

Guide: 

Publié par Audrey Gast le Lundi 12 Octobre 2015 : 17h51
Mis à jour le Lundi 12 Octobre 2015 : 17h51
PUB
PUB