Complexes physiques : pourquoi si peu d'estime de soi ?
Sommaire

Le corps valorisé par les parents

C'est donc à l'adolescence que commence à se faire le décalage entre une image idéale et celle de notre corps réel. Mais cette période est dépassée facilement si l'on a bénéficié d'un environnement propice à bien vivre l'image de son corps. L'enfant construit son estime de soi avec ce qu'il perçoit dans le regard de ses parents. Ils seront d'une aide précieuse s'ils sont eux-même à l'aise avec leur image, et valorisent à la fois leur enfant et son corps. C'est ainsi que les critiques parentales, ou de l'entourage, du type : «tu es grosse», «tu es mal coiffé» entament l'estime de soi de l'enfant. Ajoutons à cela la liaison intime entre l'image de soi et la sexualité, le corps étant l'expression et l'outil de la sensualité. Un climat familial détendu par rapport à la sexualité, non culpabilisé ou incestueux, permet de mieux accepter le potentiel de séduction de son corps à l'adolescence. Les complexes sont combattus en apprenant à se détacher peu à peu du regard des autres, et de l'image de soi acquise durant l'enfance et l'adolescence. Ce travail d'acceptation de soi est parfois long. Pour dépasser ses complexes, une thérapie peut aider à retrouver l'estime et l'amour de soi pour enfin être content(e) et satisfait(e) de son corps et de son image. Mais parfois, une rencontre amoureuse positive et valorisante, ou même un relooking suffisent pour remettre les pendules à l'heure !

En savoir plus :

- Paroles pour adolescents, ou le Complexe du homard, Françoise Dolto, éd. Hatier.- L'estime de soi, Christophe André et François Lelord, éd. Odile Jacob.- Avoir confiance en soi, Marie Haddou, éd. Flammarion.- La consultation psychosomatique, Dr Sylvain Mimoun, éd. Les Empêcheurs de penser en rond.- Le corps et la beauté, Jean Maisonneuve, Marilou Bruchon-Schweitzer, éd. PUF-Que sais-je ?

 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :