Comment reconnaître un psychopathe ?

© Adobe Stock

Dans les médias fleurissent des sujets sur les psychopathes. Mais derrière cette pathologie qui touche 3% des hommes et 1% des femmes, on a tendance à mettre tout et n’importe quoi. Qu’est-ce qu’un psychopathe ? Quelles sont les caractéristiques de ce trouble psychologique ?

Publicité

Le psychopathe et l’absence d’altérité

Toute émotion ressentie par un psychopathe ne concerne que sa propre personne. Il n’éprouve rien pour les autres, qui sont juste destinés à assouvir ses envies et besoins. Il entre dans des colères terribles, voire cherche à détruire l’autre, si celui-ci n’obtempère pas ou écorne l’image qu’il a de lui-même. Une telle personnalité narcissique, paranoïaque et colérique n’a pas de relations durables avec autrui.

Publicité
Publicité

La psychopathie, un trouble psychologique où la manipulation est reine

Le psychopathe a une personnalité narcissique telle qu’il ne supporte pas que l’autre lui renvoie quoi que ce soit qui écorne son image. Si c’est le cas, il n’hésitera pas à détruire l’autre, psychologiquement ou physiquement, à mentir éhontément, à manipuler son entourage, pour justifier son agressivité et sa réaction. Ce n’est jamais lui qui est coupable, c'est toujours l’autre qui l’a cherché. Au final, c’est la victime qui se sent coupable, qui est considérée fautive de ne pas l’admirer et le vénérer.

Le psychopathe est donc un être narcissique, colérique, destructeur, qui n’éprouve aucune culpabilité. Sa dangerosité varie selon les cas, et peut être modérée à dangereuse pour la vie d’autrui. Si on ne peut pas poser de diagnostic avant la majorité, des signes avant-coureurs apparaissent toutefois dès l’enfance.

Publié par La Rédaction E-Santé le Mercredi 05 Septembre 2018 : 18h31
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :