Comment prévenir et traiter les ampoules ?

Les ampoules peuvent toucher tout le monde, sportifs ou sédentaires, habitants des villes ou des campagnes, au travail ou pendant les loisirs. Pourquoi nous font-elles souffrir ? Peut-on les prévenir et accélérer leur guérison ?
PUB

Comment attrape-t-on une ampoule ?

Les frottements et les pressions répétés sont susceptibles de provoquer des lésions cutanées au niveau des mains (lorsque l'on tient une raquette de tennis par exemple ou le manche d'un outil de jardinage) ou des pieds (chaussures de sport, sandales de ville, escarpins).

La formation d'une petite cloque sur la peau est une réaction de défense de la peau. Agressé, le derme finit par se séparer de l'épiderme, formant une fine cloque remplie d'un liquide translucide.

Et c'est l'ampoule !

Cette réaction sert à protéger les tissus situés en dessous. Si les frottements perdurent, la cloqueéclate.

PUB
PUB

Il existe alors un risque d'infection de la peau à vif sous-jacent, tandis que cette zone devient très douloureuse au toucher, pouvant empêcher de marcher, de se chausser, de courir.

L'ampoulen'est pas uniquement réservée aux sportifs, elle peut aussi surgir avec une paire de chaussures de ville neuve, des escarpins très tendance, les lanières d'une paire de sandalettes, etc.

Elle survient aussi très rapidement lors de nombreux travaux de loisirs qu'il s'agisse de bricolage ou de jardinage.

A noter que chez les sportifs, la douleur engendrée par uneampoule amène à adopter des positions d'évitement pendant plus ou moins longtemps et notamment de mauvaises positions du pied susceptibles de provoquer des souffrances et de vrais désordres musculaires.

Pensez aux pansements hydrocolloïdes pour soigner et prévenir les ampoules

La gamme despansements s'est fortement diversifiée et a bénéficié des derniers progrès technologiques et médicaux.

C'est ainsi que l'on trouve des pansements dits " hydrocolloïdes ". Ils contiennent un dérivé de la cellulose, qui, au contact de l'ampoule, se transforme en gel de protection, favorisant la cicatrisation et isolant des pressions et des frottements, ce qui soulage la douleur.

De tels pansements peuvent aussi être employés pour prévenir l'apparition d'uneampoule.

Pansements hydrocolloïdes ou pas, le traitement de base d'une ampoule reste le même : perçer avec une aiguille désinfectée à l'alcool à 70°C et laisser un fil en place afin que le liquide s'évacue progressivement. Désinfecter puis appliquer un pansement. Ne jamais arracher ni découper la peau au dessus de l'ampoule.

Publié le 28 Juillet 2008 | Mis à jour le 31 Mai 2016
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Urgo, dossier de presse mars 2008.