Comment perdre du ventre après une césarienne ?

La naissance d’un bébé par césarienne est parfois programmée pour éviter tout risque pour le bébé ou pour la maman. Cette intervention chirurgicale qui entraîne l’incision de l’abdomen puis de l’utérus est de nos jours bien maîtrisée. Reste une cicatrice qui peut démanger les premiers temps. Vient ensuite le temps de la rééducation afin que les muscles retrouvent leur tonus.
© Istock

Retrouver un bon transit après la césarienne

Juste après l’intervention, l’anesthésie et l’immobilité rendent l’intestin paresseux avec accumulation de gaz et constipation. Après avoir repris un repas frugal, il est possible de se masser le ventre dans le sens des aiguilles d’une montre pour favoriser l’expulsion des gaz. Dès le retour à la marche, le transit redeviendra normal et le ventre aura déjà diminué de volume. Ces conseils s’appliquent de retour à la maison et les mois suivants, car un bon transit garantit un ventre plus plat sans ballonnements parfois douloureux.

L’alimentation joue donc un rôle déterminant en faisant la part belle aux fruits et légumes mais aussi aux céréales complètes et légumineuses. Les principes de l’équilibre alimentaire en respectant la fréquence de consommation des groupes alimentaires doivent continuer à s’appliquer, sans oublier de bien s’hydrater en buvant de l’eau du robinet ou minérale selon les goûts et les besoins de chacune (une eau riche en magnésium permettra de lutter contre une constipation passagère).

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.