Comment aider un enfant qui est timide ?
Sommaire

Ne pas surprotéger son enfant

Au-delà des mots que vous dîtes, l'attitude parentale joue un rôle peut-être encore plus essentiel. Surprotéger un enfant que l'on pense timide va souvent à l'encontre de ce que l'on voudrait. De nombreux parents, pensant bien faire, vont donc protéger leur enfant contre la timidité pour qu'il ne souffre pas. « Je ne l'ai pas inscrit au piano, car je sais qu'il aura peur de jouer, même devant son professeur. » Or, l'évitement augmente la peur au lieu de la faire diminuer. C'est comme s'il amenait l'enfant à penser : « Si je ne peux faire de piano, c'est vraiment que je suis incapable d'être autrement que timide. Il n'y a aucun moyen de lutter contre cette timidité. Il faut faire avec. Mes parents ont raison, cela aurait été horrible de faire du piano, heureusement qu'ils ne m'ont pas inscrit, car cela aurait été un calvaire. » On va donc conforter l'enfant dans son statut de timide qu'il va considérer comme irrémédiable. Et pire encore, on l'incite aussi à penser que le monde est dangereux, malveillant, que les gens le jugent et que la vie est difficile, qu'il a raison de se renfermer sur lui, de rester à distance. C'est un message sous-jacent très négatif qui pourrait rester présent dans ses pensées sa vie entière. Alors, un parent qui joue correctement son rôle d'éducateur va, au contraire, encourager l'enfant à affronter ses peurs, l'aider à y parvenir. Il ne s'agit pas de le forcer à faire des choses qui lui paraissent horribles, mais de graduer progressivement les difficultés. Chaque petit pas en avant en amène un autre. Alors, encouragez-le à surmonter ses peurs en l'écoutant, en les acceptant, en ne vous en moquant jamais. Puis, entraînez-le de manière pratique, par exemple, à vous réciter ses poèmes, à demander l'heure dans la rue, à dépasser sa timidité. Et félicitez-le à chaque petit progrès. Vous saurez que vous avez gagné le jour où votre enfant dira : « Moi aussi, avant, quand j'étais petit, j'étais timide… »

À lire

« Pourquoi l'amour ne suffit pas », Claude Halmos, éditions Broché.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :