Circulation sanguine et grossesse : le risque de la thrombose

© Adobe Stock

En matière de circulation sanguine, la grossesse est une période de chamboulement intense.

Cela peut entraîner des petits désagréments, mais aussi des dangers sérieux…

Publicité

Circulation sanguine et grossesse

Pendant la grossesse, le système sanguin des futures mères subit de nombreuses modifications :

  • Le volume sanguin augmente de 30 à 50%, pour pouvoir irriguer le bébé et le placenta en plus de l’organisme de la mère. Veines, artères et cœur sont donc beaucoup plus sollicités.
  • La croissance du bébé dans le bassin fait pression sur certaines veines importantes, ce qui rend le retour du sang vers le cœur plus difficile.
  • Les hormones de la grossesse diminuent la tonicité des vaisseaux sanguins.
  • Et enfin, il est plus difficile de bouger et de marcher, alors que l’activité physique est très importante pour le retour veineux…

Conséquence : les veines ont parfois du mal à faire remonter tout le sang vers le cœur. Le sang stagne vers le bas du corps et abîme la paroi des veines : c'est l'insuffisance veineuse.

Publicité
Publicité

En règle générale, ses conséquences ne sont pas très graves.

Les varices de grossesse sont disgracieuses, comme toutes les varices… Mais par rapport aux autres, elles ont l'avantage de souvent disparaître d'elles-mêmes après l'accouchement.

L’œdème, lié à la maladie veineuse, a pour conséquence ce gonflement des pieds et des chevilles typique de la grossesse. Il peut représenter une gêne dans les activités quotidiennes : si les pieds gonflent, le port de chaussures et la marche sur de longues distance deviennent désagréables. Mais il est sans danger en lui-même.

Attention : un gonflement important des pieds, des chevilles et/ou des mains, qui apparaît brusquement vers la fin de la grossesse, peut signaler une pré-éclampsie. Consultez rapidement.

Circulation sanguine pendant la grossesse : le risque de la thrombose veineuse

Il existe cependant aussi, malheureusement, une conséquence plus sérieuse aux problèmes de circulation pendant la grossesse : la phlébite, c'est-à-dire la formation d'un caillot dans une veine profonde. Le risque, c'est qu'il se détache et entraîne une thrombose potentiellement mortelle. Cet événement est plus fréquent chez les femmes enceintes que dans la population générale, c'est pourquoi on recommande la vigilance. Si vous repérez un ou plusieurs de ces symptômes, consultez rapidement :

  • Douleur dans un membre, le plus souvent la cuisse ou le mollet.
  • Crampes, engourdissement, chaleur dans le même membre.
  • Si le caillot bloque complètement la veine, la peau est tendue et brillante, et le membre est gonflé.

Ces signes seront pris encore plus au sérieux s'il existe des facteurs de risque :

  • Antécédents de phlébites ou de thrombose pulmonaire chez la femme enceinte ou dans sa famille.
  • Âge dépassant les 35 ans.
  • Obésité.
  • Grossesse multiple.
  • Position assise prolongée (voyage de plus de quatre heures par exemple).

Quant aux signaux d'une thrombose, ils exigent d'appeler immédiatement le 112 :

Difficulté soudaine à respirer,

Douleur dans la poitrine,

Perte de connaissance.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Mercredi 03 Décembre 2014 : 16h04
Mis à jour le Lundi 08 Décembre 2014 : 12h00
Source : http://www.nhs.uk/Conditions/pregnancy-and-baby/pages/dvt-blood-clot-pregnant.aspx