Chute, bosse et doigt pincé dans la porte... Comment réagir ?
Publié le 04 Janvier 2005 à 1h00 par Rédaction E-sante.fr
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Bleus et bosses

En cas de bleu (ecchymose : infiltration de sang dans les tissus) ou de bosse (hématome) :

  • appliquez immédiatement du froid pendant dix minutes, afin d'atténuer la douleur et de réduire l'extension de la lésion.
  • Utilisez de la glace, mais ne l'appliquez pas directement : placez des glaçons dans un gant de toilette, ou employez une poche de glace ou un spray de froid instantané, tous deux vendus en pharmacie.
  • Ensuite, appliquez une préparation à base d'arnica, à condition qu'il n'y ait pas de plaie ouverte.

Dans ce dernier cas, pour une plaie qui saigne, demandez à votre pharmacien.

Vérifiez que votre pommade correspond bien à l'âge de votre enfant. Certaines contiennent du menthol, contre-indiqué en dessous de 7 ans.

Doigt coincé et choc de l'ongle

En cas de doigt coincé et choc de l'ongle :

  • Restez calme et rassurez-le.
  • Passez son doigt sous l'eau froide durant cinq minutes.
  • Ensuite, appliquez de l'arnica s'il n'y a pas de plaie ouverte, sinon, comme ci-dessus, utilisez la pommade recommandée par votre pharmacien.
  • Si le pincement a entraîné une lésion de l'ongle, vous allez voir apparaître progressivement une tache rouge très douloureuse qui va noircir. Protégez l'ongle avec un pansement. Comme il risque de tomber, le pansement empêchera qu'il ne s'arrache.

Dans les deux heures qui suivent le choc, le médecin pourra évacuer la poche de sang sous l'ongle en le perçant avec une aiguille stérile, ce qui permettra de soulager la douleur plus rapidement.

Les chutes graves

En cas de chute sans perte de connaissance :

  • Rassurez-le, vérifiez qu'il bouge normalement tous ses membres.
  • Surveillez attentivement son comportement pendant 36 heures (réactions habituelles, réactions visuelles, langage cohérent, sommeil…).

Toute anomalie comportementale, perte de connaissance ultérieure, convulsions ou somnolence nécessitent une consultation en urgence.

En cas de chute sur la tête avec perte de connaissance ou avec vomissement :

  • Appelez immédiatement le Samu (15).
  • Vérifiez que l'enfant respire.
  • Mettez-le sur le côté en position latérale de sécurité, bouche ouverte dirigée vers le sol afin de faciliter sa respiration et d'évacuer d'éventuels vomissements.

S'il y a une plaie, arrêtez le saignement par compression et protégez-la avec des compresses stériles ou un linge propre.