La chirurgie de l'obésité
Sommaire

Quelle perte de poids peut-on espérer?

En moyenne on peut espérer perdre en 12 à 18 mois jusqu'à 60% de son excès de poids. Toutefois certaines habitudes alimentaires comme le grignotage sucré (que l'on retrouve dans la boulimie) ne permettent pas à la chirurgie d'être efficace et sont une cause d'échec. Il persiste donc une certaine contrainte alimentaire puisque les repas sont de quantité réduite, n'autorisant pas les excès.

Et après ?

Le principe de base de l'anneau gonflable permet de faire varier l'efficacité de l'intervention en fonction des besoins. Une radio par ingestion d'un produit opaque est par ailleurs faite peu de temps après l'intervention afin de vérifier le bon positionnement de l'anneau gastrique et de voir s'il n'est pas trop lâche ou trop serré. Secondairement, en fonction de la tolérance à l'ingestion alimentaire ou en fonction de la perte de poids envisagée, le chirurgien pourra gonfler ou dégonfler l'anneau. A distance, la modification physique induite par la perte de poids rapide peut parfois nécessiter une chirurgie esthétique complémentaire et un suivi psychologique.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : 10è Congrès européen sur l'obésité, Anvers, 2000. Borys J.M. " La prise en charge de la surcharge pondérale " Le Quotidien du Médecin, pages spéciales de FMC, lundi 15 mai 2000. " Maigrir, c'est dans la tête " Apfeldorfer G. (Ed. Odile Jacob. Paris, 1997)