Cheveux : ces colorations abritent des ingrédients indésirables

Envie de changer de tête ou d’un coup de jeune ? Une des solutions pour y parvenir est de se faire une couleur. Toutefois attention ! Comme le révèle le comparatif des substances toxiques dans les cosmétiques publié par UFC que Choisir, les colorations permanentes vendues en grande surface peuvent abriter des produits dangereux pour notre santé.
Cheveux : ces colorations abritent des ingredients indesirables

Que cela soit pour gommer les cheveux blancs, pour donner un peu de peps à sa chevelure ou encore pour apporter de l’originalité à une coiffure… Les colorations séduisent de plus en plus de Français.es. Toutefois, il faut faire attention aux ingrédients présents dans les couleurs.

Colorations : de nombreux ingrédients indésirables

Changer de couleur n’est pas forcément à geste anodin pour nos cheveux et notre organisme. Certaines marques de colorations peuvent abriter plusieurs substances chimiques problématiques. Bien qu’ils soient autorisés, il faut se méfier de l’ammoniaque et le paraphénylènediamine (PPD). Le premier - utilisé pour écarter les écailles du cheveu et fixer la couleur - est une substance très irritante pour les voies respiratoires.

Le PPD est pour sa part un produit très allergène, à l’origine de chocs anaphylactiques, parfois graves. En France, il est interdit dans les produits cosmétiques sans rinçage en contact direct avec la peau. Parmi les autres substances questionnables pouvant être dans la composition des colorations, on peut citer le formaldéhyde (substance reconnue cancérigène), le toluène-2,5-diamine-sulfate ou encore la résorcine (perturbateur endocrinien), le diaminobenzène ou encore l’éthanolamine.

Couleur maison : les précautions à prendre

Il est recommandé de :

  • appliquer un peu de produit dans le creux du coude 48 heures avant la pose pour s’assurer l’absence de réaction allergique ;
  • bien suivre le mode d’emploi : ne prolongez pas le temps de pose et rincez abondamment la chevelure après ;
  • porter des gants, de préférence ceux fournis avec le produit.

En cas de projection dans l’œil, rincez immédiatement et abondamment sous un filet d’eau tiède. Si la douleur ou la gêne persiste, consultez un médecin.

Lors du choix de votre coloration en grande surface, privilégiez les produits sans ammoniaque. Par ailleurs, le comparatif récemment mis à jour UFC que Choisir liste les produits abritant des substances à risques. Découvrez les marques à éviter dans notre diaporama.

L'ORÉAL Inoa - Coloration d'oxydation

1/7

La Coloration Inoa de l'Oréal est classé comme risque significatif pour les femmes enceintes en raison de la présence de Resorcinol, soupçonné d'être un perturbateur endocrinien. Il présente un risque moyen pour les adultes, car il abrite de nombreux sensibilisants.

GARNIER Olia - Coloration permanente 5.0 châtain clair fondant

2/7

Cette coloration Olia de Garnier abrite lui aussi du Resorcinol, selon le comparatif de UFC Que Choisir.

L'ORÉAL Casting crème gloss

3/7

L'Oréal Casting crème gloss - Soin bain de brillance à la gelée royale est épinglé pour la présence de Resorcinol et de plusieurs allergènes.

DELIA COSMETICS Cameleo - Permanent hair color cream 9.11 Frozen blond

4/7

La coloration Cameleo de la marque Delia peut aussi être problématique, selon le comparatif de UFC Que Choisir. Il représente un risque significatif pour les adultes et les femmes enceintes en raison de la présence de nombreux allergènes.

SCHWARZKOPF Palette natural colors - Coloration permanente châtain 4-0

5/7

La coloration Palette natural colors de Schwarzkopf est pointée du doigt, surtout en cas de grossesse à cause du perturbateur endocrinien Resorcinol. Il y a aussi plusieurs allergènes.

KORRES Coloration haute performance - Huile d'argan

6/7

La coloration haute performance à l'huile d'argan de Korres est épinglée en raison de la présence de nombreux allergènes.

SUBLIMO Créa color - Coloration crème

7/7

La coloration Créa color de Sublimo contient entre autres du Resorcinol et du Toluene-2,5-diamine de sulfate.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Comparatif Substances toxiques dans les cosmétiques, UFC Que Choisir, 8 janvier 2020