Chaussures : talons hauts ou talons plats ?

Publié le 04 Mars 2013 par Elise Dubuisson, journaliste santé.
Entre les hauts talons qui subliment les jambes et les talons plats qui sont ultra confortables, difficile de faire un choix…Et si on alternait ?Passer régulièrement de talons plats à talons hauts semble être la meilleure option pour éviter les dégâts collatéraux sur les pieds et le dos.

Talons plats, talons hauts : la chaussure universelle n'existe pas

Demandez à un podologue ou à un spécialiste du dos les chaussures qu'il conseille au quotidien et il vous répondra qu'il n'existe pas de réponse universelle à cette question.

Et pour cause, la morphologie de chacun intervient dans l'équation.

Résultat: un talon haut jugé tout à fait confortable par Madame A peut très bien être douloureux pour Madame B.

Cependant, quelques règles "mécaniques" sont communes à tous.

Les hauts talons perturbent l'équilibre du corps

Dans chacune de nos positions, notre corps recherche l'équilibre.

Quand nous portons des talons hauts, cette balance est plus difficile à trouver. En effet, une fois perché sur des hauts talons :

  • Le poids du corps supporté par l'avant du pied devient plus important.

    Ce qui peut induire des douleurs à la base des orteils, mais aussi des déformations au niveau des doigts de pieds, tel l'hallux valgus.

  • Le centre de gravité s'élève de quelques centimètres.

    Résultat : les chevilles sont plus sujettes à la fatigue musculaire et le risque d'entorse augmente.

  • Le talon d'Achille n'est presque plus sollicité.

    Aussi, si le port de talons hauts est quotidien, ce tendon peut raccourcir.

    Ce qui rendra le retour aux talons plats douloureux.

  • Les genoux sont constamment en flexion.

    En réponse à cette flexion, le bassin a tendance à basculer vers l'avant et les lombaires peuvent devenir douloureuses.

    Particulièrement chez les femmes déjà très cambrées naturellement.

Source : Merci à David Mundel, podologue pour sa collaboration à cet article.