Le chant, une arme anti-ronflements

© Istock

Perturbants, énervants, les ronflements sont des bruits sonores nocturnes indésirables, surtout pour le conjoint, qui de plus peuvent exposer à un risque cardiovasculaire accru et de somnolence. Une étude anglaise suggère qu’une vingtaine de minutes de chant par jour permettrait de diminuer les ronflements en renforçant les muscles du pharynx.

PUB

20 minutes de chant diminuent les ronflements

Cette étude a porté sur une centaine de sujets, tous ronfleurs et atteints ou non d’apnées du sommeil (multiples arrêts respiratoires durant le sommeil suivis d’une reprise bruyante de la respiration), ayant accepté de se soumettre à un programme de vocalises, comprenant des exercices de chant à raison d’une vingtaine de minutes par jour. Trois mois plus tard, la fréquence et l’intensité des ronflements ont été nettement diminuées et la qualité du sommeil s’en est trouvée significativement améliorée.

PUB
PUB

La cure musicale anti-ronflements

Les résultats de cette étude restent à confirmer à plus grande échelle. Il existe aussi peut-être des ronfleurs répondant davantage à cette cure musicale, dont le profil serait à déterminer. Enfin, les types de vocalises les plus efficaces sont à identifier. Ici, dans cette étude, les vocalises portaient essentiellement sur la répétition de syllabes "oung" et "gah", lesquelles font travailler les muscles de la gorge et du palais.

Pour l’heure, en pratique, rien n’empêche les ronfleurs de se mettre au chant et d’en constater par eux-mêmes les bénéfices. Cela dit, rappelons que l’arrêt du tabac, de l’alcool et la perte de poids sont aussi des facteurs bien connus pour venir à bout des ronflements !

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 28 Août 2013 : 16h08
Mis à jour le Jeudi 29 Août 2013 : 08h32
Source : Hilton M.P. et al., International Journal of Otolaryngology and Head & Neck Surgery,Vol.2 No.3(2013), Article ID:31850,6 pages DOI:10.4236/ijohns.2013.23023.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés