Caviar niçois

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mardi 19 Juillet 2016 : 22h48
Mis à jour le Mercredi 20 Juillet 2016 : 10h32
© Istock

La « fachoira » en patois niçois est une purée d’olives et de câpres légèrement différente de la tapenade provençale.

On doit ce terme de « caviar niçois » à Jacques Médecin, maire emblématique de la ville de Nice et auteur d’un livre de recettes : « La cuisine du Comté de Nice » d’où celle-ci est extraite.

Recette en hommage à la ville de Nice.

PUB

$$Recette de caviar niçois$

500 g d’olives de Nice noires au sel

1 gousse d’ail

2 flets d’anchois

2 feuilles de basilic

2 c. à s. de câpres

Huile d’olive Poivre

Décortiquer les olives noires au sel en rejetant les noyaux ; Les hacher au couteau.

PUB
PUB

Y incorporer une gousse d’ail, 2 filets d’anchois, 2 feuilles de basilic et les câpres, le tout très finement haché.

Verser de l’huile d’olive pour donner une consistance de pâte légère. Poivrer au goût.

Ce caviar niçois se conserve plusieurs jours au frais dans un récipient fermé (pot à confiture) ou dans un bol filmé.

Dégustez-le sur des croûtons de pain légèrement grillé ou avec des crudités ou même des légumes cuits à l’anglaise ou à la vapeur ;

Paule

Mots-clés : Caviar, Nicoi, Olive, Capre, Tapenade, Nice
Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mardi 19 Juillet 2016 : 22h48
Mis à jour le Mercredi 20 Juillet 2016 : 10h32
PUB
PUB

Contenus sponsorisés