Capsulite : mon épaule est bloquée !

Une épaule qui petit à petit bouge de moins en moins bien, se bloque, et devient douloureuse ?

C'est peut-être une capsulite.

Cette maladie articulaire n'est pas si rare : entre 2 et 5% de la population est touchée.

Pourtant, elle garde des mystères. Mais les solutions existent !

Publicité

Capsulite, épaule bloquée : que se passe-t-il ?

En général, la capsulite s'annonce par des douleurs qui augmentent rapidement, jusqu'à devenir très intenses, surtout la nuit. En même temps, les mouvements de l'épaule deviennent de plus en plus impossibles. On parle alors d'épaule bloquée, ou d'épaule gelée.

Ce qui est affecté, c'est la capsule dans laquelle toute l'articulation de l'épaule est enveloppée. Cette capsule est construite à partir des tendons et des muscles qui composent l’épaule. L'inflammation s'installe, et différents éléments de l'articulation sont contracturés et adhèrent les uns aux autres.

Publicité
Publicité

Les causes de l'épaule bloquée ne sont pas claires

Parfois l'épaule se bloque après un accident, un choc ou un maintien de l'épaule immobile pendant longtemps. On parle alors de capsulite secondaire.

La capsulite primaire, elle, est beaucoup plus mystérieuse. On n'en connaît pas les causes. Certaines maladies la rendent cependant plus fréquente :

  • Diabète.
  • Maladie de Dupuytren.
  • Hyperthyroïdie.

On sait aussi que les femmes entre 40 et 60 ans sont les plus souvent touchées.

L'existence d'un facteur génétique est possible aussi. Une étude a en effet montré que le risque de capsulite est plus élevé chez les personnes dont un jumeau en a souffert que dans la population générale.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 15 Avril 2013 : 00h00
Mis à jour le Lundi 15 Avril 2013 : 11h07
Source : Hsu, J.E. Et al., J Shoulder Elbow Surg (2011) 20, 502-514.