Cantine scolaire : fini les frites, bonjour les légumes

© getty

La publication d’un décret, à application immédiate, officialise les nouvelles règles nutritionnelles des écoliers, collégiens et lycéens. On retiendra que les menus proposent désormais plus de légumes et de produits laitiers, tandis que les fritures, dont les nuggets et les cordons-bleus, se font beaucoup plus rares. Quant au sel et autre agrément du genre, ils sont tout simplement supprimés des tables des cantines scolaires.

PUB

Application immédiate des nouvelles règles nutritionnelles dans les cantines scolaires !

Les cantines scolaires servant plus de 80 couverts ont obligation d’appliquer ce décret dans l’immédiat. Pour les autres, un délai est accordé jusqu’en 2012.

Les 6 millions d’écoliers vont désormais devoir se contenter d’une portion de frites par semaine et d’un seul plat tous les quinze jours de type nuggets ou cordon-bleu, c’est-à-dire d’un seul plat contenant plus de matières grasses que de protéines.

PUB
PUB

En revanche, les légumes sont à l’honneur. Un repas sur deux doit être composé d’une large part de légumes cuits ou de crudités. Les autres repas étant essentiellement composés de légumes secs (lentilles), de céréales (blé, riz) ou de féculents (pâtes, pommes de terre).

Les produits laitiers sont aussi plus présents : 12 repas sur 20 offrent du fromage contenant au moins 100 mg de calcium et 6 un dessert lacté.

Concernant le plat principal, viande non hachée, poisson et plat composé (au moins 70% de viande, poisson ou œuf) s’alternent régulièrement.

La bonne nouvelle est que le pain est à volonté. En revanche, le sel disparaît des tables et c’est également fini pour les sauces, ketchup et autre mayonnaise.

Les enfants vont-ils enfin atteindre leur quota de 5 fruits et légumes ?

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 05 Octobre 2011 : 11h25
Mis à jour le Mercredi 05 Octobre 2011 : 12h31
Source : Journal officiel du 2 octobre 2011, http://alimentation.gouv.fr/IMG/pdf/Journal_Officiel-restauration_collective_cle0491e2.pdf  ; Le Figaro, 3 octobre 2011.
PUB
PUB
PUB

Contenus sponsorisés