Cancers familiaux du sein : la consultation d'oncogénétique
Sommaire

Le test est négatif

On admet généralement que la personne n'a pas un risque plus élevé que celui de la population générale. Cependant, il existe des causes d'erreur liées au test et il est plus prudent de le renouveler.

Quelles solutions en cas de risque génétique ?

Quatre méthodes peuvent être appliquées.

1. L'abstention : c'est un choix personnel. La patiente décide de ne consulter qu'en cas d'apparition d'anomalie clinique. Son choix éclairé sera respecté.

2. La prévention médicamenteuse : elle est actuellement représentée par les anti-estrogènes, dont l'utilisation est en pleine évaluation, c'est-à-dire que leurs avantages dans les formes familiales ne sont pas encore complètement connus. D'autres produits sont en cours de test.

3. La prévention chirurgicale ou mastectomie totale : elle consiste à enlever la presque totalité de la glande mammaire. Cette intervention doit être parfaitement expliquée à la patiente en insistant sur les effets bénéfiques mais également sur les inconvénients. Elle ne doit pas être proposée chez des femmes de moins de 30 ans. Une reconstruction mammaire immédiate est souhaitable. Un délai de réflexion d'au moins 6 mois et un entretien avec un psychothérapeute exerçant dans ce domaine précis sont indispensables.4. Le dépistage : un examen clinique médical doit être effectué 2 à 3 fois par an à partir de 20 ans, puis tous les ans à partir de 30 ans en association avec les examens complémentaires : mammographie et échographie si jugées utiles. L'auto-examen est déconseillé.

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Bulletin de la Société Française de Sénologie et de Pathologie mammaire, n°4, septembre 2000. Nogues C., Les prédispositions génétiques aux cancers du sein et de l'ovaire. Conséquences pratiques : peut-on donner des directives ? Cancer du sein, controverses et convergences, Paris, Arnette, 1999. Risques héréditaires de cancers du sein et de l'ovaire. Quelle prise en charge ? Expertise collective INSERM, Les éditions INSERM, 1998.