Cancer du testicule et malformations à la hausse
Sommaire

Cryptorchidie et hypospadias à la hausse

Ces deux affections représentent des facteurs de risque de cancer du testicule.

La cryptorchidie est une anomalie du testicule, lequel n’est pas descendu dans la bourse à la naissance.

Le nombre d’interventions chirurgicales pour corriger la cryptorchidie est d’environ 6.800 chaque année, avec une augmentation annuelle de 1,8%. L’âge moyen au moment de l’intervention chirurgicale était de 3 ans.

L’hypospadias, quant à elle, désigne une malformation de la verge dans laquelle l’urètre s’ouvre non pas à l’extrémité, mais sur la face inférieure. Le nombre d’interventions est d’environ 3.000 chaque année et s’accroît annuellement de 2,5%. Enfin, l’âge moyen au moment de l’intervention était de 20 mois.

Il existe là encore des disparités régionales, non expliquées pour l’instant. Si l’exposition aux polluants et notamment aux pesticides et aux perturbateurs endocriniens est fortement suspectée par les experts, on ne peut exclure que la hausse des interventions soit en relation avec l’évolution des pratiques médicales. Une affaire à suivre…

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Rapports de l’Institut de veille sanitaire (InVS), « Cancer du testicule : évolution nationale et variations régionales du taux de patients opérés, 1998-2008 » et « Étude des cryptorchidies et hypospadias opérés en France de 1998 à 2008 chez le petit garçon de moins de 7 ans à partir des données du Programme de médicalisation des systèmes d'information (PMSI) », 26 mai 2011.