Cancer du testicule : l’humour canadien au secours du dépistage

Afin d’alerter sur ce cancer qui touche des hommes jeunes et d’inciter à l’auto dépistage, trois patients en rémission d’un cancer des testicules ont imaginé une vidéo très particulière…

Incitation à la palpation des testicules

Cette vidéo accompagne une campagne lancée par une Agence de pub canadienne DentsuBos actuellement diffusée sur le web, à la télé et dans la rue. Elle met en scène deux Cuys, que l’on prononce « couilles » en canadien, des cochons d'Inde géants des Andes.

Le plus de cette vidéo est de faire passer un message très concret et utile sur fond d’humour. En effet, l’objectif est de rappeler aux hommes jeunes que toute anomalie au niveau d’un testicule doit alerter. Pour cela, un auto dépistage s’impose régulièrement, consistant notamment à repérer une grosseur.

L’auto dépistage du cancer du testicule en pratique

Ce cancer rare, qui survient le plus souvent entre 15 et 35 ans, évolue longtemps silencieusement. Or plus il est dépisté tôt, plus ce traitement sera efficace. C’est pourquoi il est important d’inciter les hommes à consulter s’ils remarquent une grosseur dans un testicule ou s’ils ressentent une sorte de lourdeur ou de tension au niveau d’un testicule.

D’autres symptômes doivent alerter :

  • un changement de volume et de sensibilité d’un sein,
  • une moindre fertilité et donc des difficultés à mettre un bébé en route,
  • une douleur à l’abdomen ou à l’aine et une fatigue inexpliquée.

A noter qu’un antécédent de cryptorchidie (testicule non descendu dans les bourses dans l’enfance) augmente le risque d’être atteint d’un cancer testiculaire.

Pour en savoir plus sur e-sante :

Cancer des testicules : quels symptômes ?

Pour consulter la vidéo :http://www.youtube.com/watch?v=ZLdSF0hnmcQ

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.