Le cancer nécessite traitement médical … et confort !
Publié le 16 Mars 2016 par Dr Catherine Solano

Les traitements complémentaires contre les effets indésirables

Même en adaptant les traitements anticancéreux, ils restent souvent lourds et source d’effets indésirables très gênant. Mais les médecins ont développé des méthodes pour diminuer autant que possible leurs effets et favoriser un sentiment de confort: des traitements anti-nausées et anti-vomissements de plus en plus efficaces sont disponibles, des casques réfrigérés pour éviter la perte des cheveux quand c’est possible… Ces attentions des équipes soignantes changent tout. Une personne hospitalisée n’est plus considérée comme « le cancer de la chambre 10 », ni même comme un malade lambda, mais comme une personne entière à soigner et soutenir.

PUB

Et puis, une personne malade reste un adulte responsable !

PUB

Vous rappelez-vous l’époque où l’on cachait son état à la personne malade, où l’on se taisait sur son passage ? Aujourd’hui, le cancer n’est plus un tabou et l’on estime qu’informer la personne atteinte l’aidera à affronter au mieux cette maladie. On la considère comme un interlocuteur valable, on lui explique le pourquoi et le comment de son traitement. Elle fait partie de l’équipe soignante.

Contre le cancer, les soins de support médicaux

A côté des thérapies liées à la maladie et des effets indésirables des médicaments, il existe des soins dits de support et ils sont en plein développement : traitement de la douleur, prise en charge nutritionnelle, kinésithérapie, et même médecine complémentaires (acupuncture, hypnose, phytothérapie, homéopathie…), etc.

La rédaction vous recommande sur Amazon :