Cancer de l'utérus : le cancer de l'endomètre

© Istock

Quand on parle de cancer de l'utérus, on pense tout de suite au cancer du col de l'utérus. Mais il ne faut pas oublier le cancer de l'endomètre, dit aussi "cancer du corps de l'utérus". 

Publicité

Cancer de l'endomètre : c'est quoi exactement ?

Ce cancer se développe dans l'endomètre, la muqueuse tapissant l'intérieur de la paroi utérine. La plupart du temps, il apparaît après la ménopause, surtout à partir de 60 ans. Cependant, il existe de rares cas plus précoces, pouvant se manifester avant même 40 ans. Ses causes exactes sont encore mal connues, mais plusieurs facteurs de risques ont été identifiés. Hormis l'âge, citons aussi l'excès d'hormones œstrogènes, l'hypertension artérielle, le diabète et l'obésité. Il existerait également des prédispositions génétiques à ce cancer de l'utérus.

Publicité
Publicité

Comment reconnaître le cancer de l'endomètre ?

Les principaux symptômes du cancer de l'endomètre sont :

  • des saignements vaginaux anormaux, après la ménopause ou entre les règles ;
  • une douleur au bas-ventre ;
  • des pertes malodorantes ;
  • une perte de poids inexpliquée.

Face à ces symptômes, le médecin peut demander une échographie pelvienne. Si cette dernière met en lumière une anomalie, une biopsie est habituellement effectuée : un petit fragment de l'endomètre est prélevé pour analyse.

Cancer de l'endomètre : quel pronostic ?

Le cancer de l'endomètre est de mieux en mieux soigné. Le traitement est principalement chirurgical, mais la chimiothérapie et la radiothérapie sont aussi employées selon les cas. S'il est pris en charge au premier stade de son développement, le pronostic du cancer de l'endomètre est très favorable : le taux de survie à 5 ans est d'environ 95 %.

Publié par La Rédaction E-Santé le Lundi 13 Août 2018 : 18h00
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :