Bronzage, je joue les prolongations !
Sommaire

Sublimer mon bronzage grâce au maquillage et à l'autobronzant

Entretenir son bronzage c’est bien, le vitaminer c’est encore mieux !

  • L’autobronzant permet de jouer les prolongations de façon subtile. C’est aussi un bon moyen d’unifier un bronzage en train de s'estomper de façon non uniforme. Opter pour un autobronzant léger ou progressif pour intensifier la couleur de façon naturelle.

Le bon geste ? Appliquez sur peau exfoliée. Pour éviter les traces sur le corps, utilisez plutôt un gant spécial autobronzant. Et pensez à déposer quelques gouttes d’autobronzant dans votre crème de jour.

  • Le make-up donne du pep’s à notre bronzage. Un peu de terre de soleil ou de blush ensoleillé pour rehausser les pommettes, un rouge à lèvres acidulé pour illuminer le visage, et nous voilà avec notre bonne mine comme en plein cœur des vacances !

Les do et dont’ pour sublimer sa peau sans l’agresser

A faire

  • Un peeling. Pour le Dr Dahan "3 à 5 séances de peeling à la rentrée est une bonne idée pour redonner de l’éclat à la peau. On aura le choix entre quelques séances de peeling ou de photo-rajeunissement." Ce dernier permettant de traiter la peau à la lumière pulsée (ou lampe flash) pour lui redonner un coup de jeune en stimulant la synthèse de collagène et d’élastine. Le photo-rajeunissement est également utilisé pour traiter les taches brunes solaires. "Ces techniques sont déconseillées aux peaux sèches, souffrant d’eczéma" poursuit l'expert. Le peeling peut être réalisé soit en cabinet par un professionnel soit à la maison avec des peelings à base d’acides de fruits (AHA) ou d’acide salicylique (moins dosés que ceux utilisés en cabinet)."
  • Adopter une alimentation soleil. Carottes, oranges, abricots, épinards, poisson, huile de colza… une alimentation riche en bêta-carotène, Oméga 3 et Oméga 6 est l’alliée de notre bronzage. Et pour celles qui ne sont pas trop carottes et poisson, les compléments alimentaires aideront aussi à préserver son bronzage de l’intérieur.

A éviter

  • Les séances d’UV. Tentée par une ou deux séances d’UV pour booster votre capital bronzage ? Le Dr Serge Dahan le déconseille. "Les UV vont prolonger le bronzage tant que l’on en fait et comme on ne va pas faire des séances à longueur d’année, à mon sens cela ne sert à rien. Notre peau est suffisamment exposée aux rayons UV lors des séances de bronzage naturel." En d’autres termes, inutile d’en rajouter.

    A noter : Les séances d’UV potentiellement dangereuses pour la santé sont déconseillées. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a en effet classé les cabines UV comme cancérigènes (1).

  • Les gommages excessifs. Si un gommage par semaine est idéal pour redonner de l’éclat à l’épiderme, le Dr Dahan met en garde contre les gommages à répétitions. "Le bronzage se trouve dans les couches superficielles de la peau. Donc un gommage par semaine c’est bien, au-delà c’est contre-productif."
  • S’exposer sans se protéger. Ce n’est pas parce que la peau est mordorée qu’il faut baisser la garde. Lors des week-ends ensoleillés ou des déjeuners en terrasse, "il faut continuer à se protéger" prévient le praticien.

Le focus du dermato : les taches brunes

Au retour des vacances des taches brunes peuvent apparaitre sur le visage, le décolleté, le dessus des mains. Qu’il s’agisse de lentigo ou de taches brunes liées au masque de grossesse, il est conseillé de consulter un dermatologue. Selon les cas, le professionnel conseillera un peeling ou des crèmes dépigmentantes pour les estomper ou le laser pour les retirer. Concernant le masque de grossesse, le Dr Dahan rappelle que "ces taches reviendront à chaque exposition et tant qu’il y a une dépendance hormonale, jusqu’à la cinquantaine environ." Enfin, il est conseillé de ne pas s’exposer de façon excessive, bien surveiller les grains de beauté et consulter un dermatologue "surtout si des taches changent de couleur ou de forme.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Entretien avec le Dr Serge Dahan, dermatologue
(1) Rapport OMS "Lits de bronzage, bronzage et exposition aux UV" http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs287/fr/