Bonbons gélifiés au konjac : désormais interdits

La France vient d'interdire les confiseries gélifiées à base de konjac. Cet additif alimentaire, que l'on appelle également glucomannane ou E 425, est responsable du décès de plusieurs enfants en Amérique du Nord et en Asie. Ils se sont étouffés en raison de la consistance de ce produit.
Publicité

L'importation, l'exportation et la mise sur le marché des confiseries dénommées « gelées de konjac » ou « mini-gelées » contenant du konjac ont été suspendues par un arrêté. Cette mesure fait suite aux décès par suffocation de plusieurs enfants aux Etats-Unis, au Canada, en Australie et en Asie du Sud-est. En effet, cet additif alimentaire ayant tendance à gonfler et à durcir, le risque d'étouffement provient d'un « effet ventouse » de ces confiseries qui peuvent se coller au fond de la gorge. Elles sont alors très difficiles à retirer en raison de leur taille, de leur forme et de leur consistance.

Publicité
Publicité

Ces produits sont donc considérés comme gravement dangereux pour le consommateur. Il est recommandé aux personnes détenant de telles sucreries de ne pas les consommer, de les détruire ou de les rapporter dans les points de vente: grandes surfaces et magasins de détails, notamment asiatiques. En effet, ces bonbons sont très consommés lors du Nouvel An chinois et se présentent alors dans de petites coupelles en plastique transparent vendues en sachets ou en bocal plastique.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 21 Décembre 2001 : 01h00
PUB