Blanchiment des dents : quels risques ?

Qui n'a jamais rêvé de se faire blanchir les dents ? Avec les nouveaux procédés, la tentation est grande. Nous avons tous entendu parler des kits de blanchiment des dents, en vente libre. Mais que propose exactement le dentiste ? Quels sont les bénéfices ? Quels sont les risques ?
Publicité

Le dentiste dispose de deux méthodes pour blanchir les dents

  • La première méthode de blanchiment des dents à disposition du dentiste consiste à éclaircir les dents elles-mêmes.
  • L'autre technique de blanchiment consiste à recouvrir les dents de facettes.

Le blanchiment direct des dents : quelles sont les différentes techniques ?

Chez les fumeurs ou les grands buveurs de thé ou de café, le chirurgien dentiste procède à un détartrage et à un polissage. L'arrêt du tabac est fortement conseillé.

Publicité
Publicité

Lorsque les dents sont foncées naturellement, on recourt à des techniques d'éclaircissement qui consistent à appliquer un produit éclaircissant spécifique (peroxyde de carbamide, peroxyde d'hydrogène ou perborate de sodium pour les dents dévitalisées).

L'application du produit éclaircissant se fait à l'aide d'une gouttière individuelle réalisée par un laboratoire de prothèses. Elle se réalise en une fois au cabinet du dentiste ou en plusieurs séances à domicile. A noter que la durée nécessaire au blanchiment des dents peut être parfois raccourcie par une activation à l'aide d'un laser ou d'une lampe spécifique.

Le principe de ce procédé est globalement identique à celui proposé par les kits de blanchiment à domicile en vente libre. Certains proposent d'appliquer le produit à l'aide d'un pinceau, de strip ou d'une gouttière comme chez le dentiste, sauf que celle-ci n'est pas personnalisée mais standard.

La nature du produit est toujours la même, mais la concentration est plus faible qu'au cabinet dentaire.

Quant aux bars à sourire, le procédé est également identique, sauf que la nature des produits utilisés n'est pas vraiment connue, tout comme leur concentration finale et le procédé d'activation.

 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 21 Novembre 2005 : 01h00
Mis à jour le Mercredi 13 Mai 2015 : 18h23
Source : 31e Entretiens de la Garancière, 21 au 23 septembre 2005, communication du Dr Philippe Gateau.