Bilan hormonal et biologique de la ménopause
Ménopause
Sommaire

Quels sont les examens demandés pour un bilan biologique de la ménopause ?

Examens réalisés pour confirmer le diagnostic de ménopause Ces examens reposent sur des dosages d'hormones dont les taux sanguins se modifient de façon très significative au moment de la ménopause. Ces dosages ne sont pas toujours utiles.

  • Œstradiol : un taux bas d'œstradiol est évocatrice de ménopause.

Examens évaluant les autres facteurs de risque de maladies cardiovasculaires

  • Bilan lipidique : une anomalie du profil des lipides dans le sang, notamment une augmentation du cholestérol totale aux dépens de sa fraction HDL, constitue un autre facteur de risque de maladie cardiovasculaire.
  • Glycémie : une augmentation prolongée de la glycémie, taux de sucre dans le sang, signe l'existence d'un diabète, autre facteur de risque de maladie cardiovasculaire.

Examen évaluant la présence de contre-indications à la prescription d'un traitement hormonal substitutif Un bilan dit « glucido-lipique » (bilan lipidique et dosage de la glycémie) est nécessaire avant le début du traitement hormonal de la ménopause. Il est ensuite contrôlé systématiquement une fois par an, voire plus souvent si des modifications apparaissent.Attention : un frottis cervicovaginal et une mammographie sont également systématiquement réalisés avant le traitement et en cours de traitement hormonal de la ménopause. Ces deux examens ne sont pas des examens biologiques (le premier est un examen cellulaire, le deuxième est un examen radiologique). Ils ne sont pas abordés ici. Pour autant, le frottis cervico-vaginal peut être réalisé par le gynécologue ou directement au laboratoire d'analyses médicales et son analyse est faite dans certains laboratoires plus spécialisés.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source :