De beaux pieds en été !

© Fotolia

En été, les pieds se déchaussent, les orteils se placent en éventail... L'occasion de se pencher de plus près sur nos petons pour soigner définitivement leurs petits bobos.

Publicité

La prévention des problèmes de pieds

Avant tout, bien des déboires seront écartés grâce au choix de chaussures confortables et à l'adoption d'une hygiène correcte, avec un lavage quotidien et un séchage de la peau entre les orteils.

Cette dernière mesure s'avère capitale pour prévenir la mycose appelée "pied d'athlète", qui touche près de 20% des Français. Causée par un champignon présent dans les milieux chauds et humides, elle se manifeste sous forme de squames, rougeurs, irritations, crevasses et démangeaisons entre les orteils. Parfois, les ongles sont atteints et deviennent bruns, friables et sujets au décollement.

La mycose installée, l'application d'un traitement local antifongique, durant trois semaines, est indispensable et ce, même si les symptômes ont disparu.

Publicité
Publicité

En cas de persistance ou de complication, pensez à consulter un dermatologue.

Soins des pieds : cors, durillons et œil-de-perdrix

Trois soucis typiquement féminins, tant il est vrai qu'ils ont souvent pour origine des chaussures trop étroites ou trop haut perchées (plus de quatre centimètres et demi).

Autres bobos du pied : les cors, durillons et œil-de perdrix.

Ancré sur le dos des orteils, le cor est un épaississement de la couche cornée qui finit par s'enfoncer douloureusement dans la peau à la manière d'un clou. On parle d'œil de perdrix lorsque le cor siège entre deux orteils tandis que le durillon apparaît sur la face plantaire du pied.

  • Pour éliminer ces indésirables, le mieux est de recourir à un spécialiste (pédicure, podologue ou dermatologue) qui les ôtera définitivement à l'aide d'une lame.
  • En pharmacie, des préparations destinées à éliminer les cors existent, mais leur manipulation reste réservée aux petites lésions.
  • Si vous avez tendance à faire facilement des cors et durillons, le podologue vous fabriquera des petites orthèses qui permettent de répartir au mieux les pressions entre les orteils.

Les semelles orthopédiques peuvent aussi aider à éviter les durillons en répartissant les appuis plantaires.

Publié par Muriel Luypaert, journaliste beauté le Vendredi 29 Mai 2009 : 02h00
Mis à jour le Lundi 24 Avril 2017 : 11h28
PUB