Beauté : trouvez votre rouge à lèvres

Le rouge à lèvres est un élément clé de l'apparence. Son choix est donc capital, et difficile: le ton, la texture, l'harmonie avec notre teint et nos vêtements du jour, tout doit être pris en compte. Voici quelques conseils clé.
PUB

Une teinte pour chaque teint

Pour vous aider dans votre choix, sachez que sur les peaux claires, les rouges à lèvres dans les tons roses, depuis les très pâles jusqu'aux très soutenus, sont généralement du plus bel effet.

Ils permettent de mettre en valeur la délicatesse du teint, pourvu que celui-ci soit pur et impeccable. Attention en revanche aux teintes brunes et cuivrées qui plombent les mines pâlottes et aux orangés qui sont mal venus sur une peau diaphane.

Lorsque la carnation est plus foncée, les rouges à lèvres peuvent davantage être sélectionnés dans les tons brique et les tonalités brunes ainsi que dans les nuances de rouges tomate.

PUB
PUB

Les beiges sont idéaux car ils se fondent délicatement avec les teints à tendance caramel.

Attention cependant aux roses, mêmes vifs comme les fuchsias par exemple, qui sont trop agressifs.

Bon à savoir : un vrai rouge, très classique, avec une pointe de bleu, convient à la plupart des carnations. Et c'est "la" couleur tendance du moment ! Si vous choisissez ce type de rouge franc, allégez le maquillage des yeux, et sélectionnez-le plutôt dans les mats, en tout cas pour la journée.

Un rouge pour chaque mine et chaque bouche

Les jours de mine tristounette, foncez sur les gloss, dans les teintes fruitées, qui repulpent les lèvres et donnent un coup de fraîcheur et de jeunesse au teint.

Méfiez-vous des tons sombres types nuances de violet ou de bordeaux par exemple, qui attristent la carnation. De même, évitez les tons briques et orangés qui renforcent les mines maladives.

Plus un rouge est foncé, plus il fait ressortir les lèvres, mais plus il accentue aussi les éventuels défauts de la bouche.

Si vos lèvres sont fines, privilégiez les tons clairs et naturels qui feront paraître la bouche plus grande, ainsi que les gloss qui repulpent le sourire.

Publié le 19 Janvier 2009
Auteur(s) : Muriel Luypaert, journaliste beauté