De l’aspirine contre le cancer

Pour ses propriétés anticoagulantes, l’aspirine est classiquement prescrite en prévention des maladies cardiovasculaires chez les personnes à risque. Une équipe de chercheurs a eu l’idée d’observer les effets de l’aspirine, non pas sur le seul système cardiovasculaire, mais aussi sur les cancers.

Publicité

L’aspirine diminue la mortalité par cancer

L’étude a analysé le devenir de quelque 25.000 patients. On remarque ainsi que les sujets ayant pris quotidiennement de l’aspirine, ont un risque de mortalité globale par cancer réduit de 21%, voire de 34% après 5 ans d’aspirine à petite dose quotidienne (75 mg). Les risques varient selon le type de cancer et avec la durée du traitement paraspirine. Ainsi, au-delà de 20 ans sous aspirine, la réduction du risque de décès par cancer est d'environ 10% pour le cancer de la prostate, de 30% pour celui du poumon, de 40% pour le cancer colorectal et de 60% pour celui de l'œsophage.

Publicité
Publicité

Mise en garde à propos de l’aspirine en automédication

Attention, vous pouvez être tenté de prendre par vous-même une petite dose d’aspirine tous les jours. Rien de plus facile, cette substance est en vente libre dans toutes les pharmacies. Seulement voila, c’est aussi une substance qui peut chez certaines personnes avoir des effets secondaires indésirables. C’est pourquoi, avant de vous lancer, parlez-en à votre médecin. S’il vous donne le feu vert, vous pourrez suivre ce traitement en toute tranquillité d’esprit. C’est d’ailleurs valable pour tout médicament, quel qu’il soit, disponible ou non sans ordonnance !

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 08 Décembre 2010 : 11h25
Mis à jour le Mercredi 08 Décembre 2010 : 14h29
Source : Peter Rothwell et coll., The Lancet, décembre 2010.  
PUB
PUB

Contenus sponsorisés