Arrêt maladie : ce qui est vrai, ce qui est faux

Nous sommes nombreux à être amené, un jour ou l’autre, à prendre un arrêt de travail pour maladie. En effet, des plus bénignes aux plus graves, certaines affections imposent de prendre soin de soi et d’écarter pour un temps plus ou moins long nos activités professionnelles.Que doit-on savoir sur l’arrêt maladie, quelles sont les démarches et les règles à respecter ?

Le délai pour transmettre votre avis d’arrêt de travail à votre caisse d’Assurance Maladie est de 24 heures.

  • C'est faux.

Vous avez 48 heures pour adresser votre avis d’arrêt de travail à votre caisse d'Assurance Maladie ainsi qu'à votre employeur ou, si vous êtes chômeur indemnisé, à votre agence Pôle emploi.

Si l’on dépasse le délai pour transmettre son avis d’arrêt de travail à sa caisse d’Assurance Maladie, on s’expose à des sanctions.

  • C'est vrai.

Votre caisse d'Assurance Maladie vous signalera le retard constaté et vous informera des éventuelles conséquences : si un autre envoi tardif est constaté dans les 24 mois suivant la date de prescription de cet arrêt de travail, le montant de vos indemnités journalières pourra être réduit de 50 % sur la période de retard, sauf si vous êtes hospitalisé ou si vous justifiez qu'il vous a été impossible de respecter ce délai.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Mots-clés : Arret maladie
Source : Ameli.fr
La rédaction vous recommande sur Amazon :