Ariane Séguillon (Demain nous appartient) boulimique : elle se confie sur sa maladie

Ariane Séguillon, la célèbre Christelle Moreno de Demain nous appartient, souffre de boulimie. Elle se confie sans tabou sur ce terrible trouble alimentaire qui la conduit à peser jusqu’à 105 kilos.
Ariane Seguillon (Demain nous appartient) boulimique : elle se confie sur sa maladie

La silhouette d’Ariane Séguillon s’est beaucoup affinée au cours de ces derniers mois. Cette transformation a affolé la toile. Face aux nombreux messages envoyés par ses fans, l’actrice de "Demain nous appartient" a décidé de briser le silence. Elle a révélé souffrir de boulimie dans une interview accordée à Paris Match.

Ariane Séguillon et la boulimie : "C'est une maladie solitaire"

La comédienne de la série à succès de TF1 a confié à nos confrères : "Ma perte de poids récente a été énormément commentée sur les réseaux sociaux. Je reçois des centaines de messages de femmes et de quelques hommes qui souffrent, ne supportent plus leur corps, et me demandent quel est mon secret. Il n'y en a pas... On doit se soigner à l'aide d'un thérapeute et apprendre à s'aimer".

Ariane Séguillon ne s’en cache plus : elle souffre de boulimie. Elle explique que ce trouble alimentaire "est une façon d'obtenir l'amour qu'on ne trouve pas ailleurs". "C'est une maladie solitaire, on se cache pour manger. Dans mon cas, rencontrer quelqu'un dont je suis éperdument amoureuse m'a aidée", poursuit-elle.

Le cancer de son frère, un élément déclencheur

L’actrice se rappelle parfaitement le jour où elle a eu sa première crise.  "Je suis devenue boulimique le jour où mon frère m'a annoncé qu'il était atteint d'un cancer. Je suis entrée dans une boulangerie pour m'acheter six croissants et six pains au chocolat. Il ne s'agissait pas de gourmandise, mais de remplissage. Je suis arrivée à 105 kilos alors que j'en pèse entre 50 et 60 en temps normal et que je n'ai pas une morphologie de ronde", reconnaît-elle.

Aujourd’hui, l’actrice qui s’est prise de passion pour la boxe, a une "relation saine avec la nourriture". Toutefois, elle sait qu’elle doit continuer à se battre : "je reste fragile. Faire les courses peut encore être éprouvant. Manger est une drogue dure, mais aussi un besoin vital, il faut travailler pour que cet acte redevienne un besoin autant qu'un plaisir et non plus une arme pour se faire du mal".

Très présente sur les réseaux sociaux, Ariane Séguillon dévoile son combat pour une vie saine. Découvrez son parcours au fil des années dans notre diaporama.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Instagram d'Ariane Séguillon
Itw Paris Match