Apprenez à offrir votre attention

Quand un enfant vous récite une poésie, vous joue un morceau musical qu'il a répété, vous chante une chanson, il vous fait un cadeau. Il a travaillé pour vous offrir, ainsi qu'aux spectateurs éventuels, le fruit de son travail, de ses répétitions.
PUB

Savez-vous qu'à votre tour, vous pouvez lui faire un cadeau en retour ? Celui de votre attention. En effet, la meilleure récompense pour lui, ce sera de vous voir intéressé, concentré et attentif à ce qu'il vous offre. Cette attention n'est pas toujours facile à donner. Elle demande souvent un effort. Car vous pouvez être pressé, tracassé, débordé et ne guère prêter attention à ce qu'il fait pour vous donner quelque chose de lui. Or, ce qu'il vous donne a beaucoup de valeur, bien plus qu'un cadeau matériel. Il vous offre de sa personne, et le moins que vous puissiez faire, c'est de vous rendre disponible pour le recevoir.

De cette manière, vous lui montrez l'exemple, vous lui apprenez qu'il pourra, à son tour, donner de son attention aux autres.

PUB
PUB

« Deux petites filles rient, font les folles, pendant qu'une chorale d'enfants de leur école présente son spectacle. Le directeur, en les entendant chahuter, arrête tout et dit : nous avons travaillé pour vous qui êtes là, pour vous offrir un beau spectacle. Nous vous demandons donc de nous donner, en échange, votre attention On ne vous demande pas d'écouter comme s'il s'agissait d'un ordre, mais de comprendre qu'il est naturel d'échanger des cadeaux. Nous vous donnons la musique et vous nous donnez un espace de silence. Nous serons ainsi heureux d'avoir partagé quelque chose. »

Cela peut être quelque chose à rappeler encore aux élèves lorsqu'ils chahutent en classe. Les enseignants apportent leurs connaissances aux élèves. Ils sont là pour leur faire cadeau de leur savoir, pour partager. Ils ont travaillé pour préparer leurs cours. Et rien n'est plus désagréable ou plus triste que d'avoir préparé quelque chose pour quelqu'un qui vous tourne le dos, semblant vous répondre « ce que tu fais pour moi ne m'intéresse pas »

De manière encore plus générale, prêter attention à l'autre quel qu'il soit, et dans n'importe quelle circonstance est toujours un cadeau pour lui. Il suffit souvent d'une marque d'attention très minime pour créer un petit ou un grand moment de bonheur.

Publié le 08 Mars 2005
Auteur(s) : Dr Catherine Solano