Un anniversaire mortel

© getty

Le risque de mourir est plus élevé le jour de notre anniversaire.

Autrement dit, la date de notre anniversaire est plus mortelle que les autres jours de l’année. Est-ce l’émotion de la fête d’anniversaire, les excès autorisés pour fêter cette journée ou la peur de vieillir ? Le mystère reste entier, mais toujours est-il que le risque de décès ce jour-là est accru de 14%.

PUB

Le risque de décès est accru de 14% le jour de son anniversaire

Cette conclusion surprenante et effrayante a été faite par une équipe de chercheurs suisses ayant recueilli des données portant sur plus de 2 millions de décès survenus entre 1969 et 2008.

Après avoir analysé la distance temporelle entre la date de décès et la date d’anniversaire, on constate que le risque de mourir le jour de son anniversaire par rapport aux autres jours de l’année est plus élevé de 14% pour les hommes et 13,6% pour les femmes.

PUB
PUB

On remarque par ailleurs que cette association est plus importante chez les personnes âgées de plus de 60 ans.

Et de quoi meurt-on le jour de notre anniversaire ?

Chez l’homme :

  • De suicide.
  • D’accident.

Chez la femme :

  • De troubles cardiaques.
  • De cancer.
  • D’accident vasculaire cérébral.

Dans les jours qui suivent la date anniversaire :

  • D’une chute.

En revanche, les décès par cancer sont moins fréquents dans les jours qui précèdent la date anniversaire.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Jeudi 14 Juin 2012 : 09h48
Mis à jour le Jeudi 14 Juin 2012 : 10h18
Source : Ajdacic-Gross et al., Annuals of Epidemiology, published online June 4 2012. 

PUB
PUB

Contenus sponsorisés