Anévrisme de l'aorte abdominale : le diagnostic

© Istock
L'anévrisme de l'aorte abdominale est par définition une dilatation d'un segment de l'artère qui irrigue les organes digestifs. Quelles peuvent être les causes d'un tel anévrisme et comment est posé le diagnostic d'anévrisme de l'aorte abdominale ?
Publicité

Maladie cardiovasculaire : les causes de l'anévrisme de l'aorte abdominale

La présence de plaques d'athérome (dépôt de graisse) sur la paroi des artères fragilise ces dernières et explique la dilatation des artères sur le long terme. De plus, les plaques d'athérome augmentent la pression dans les artères, ce qui favorise encore plus leur dilatation. Un anévrisme de l'aorte abdominale peut également être favorisé par la consommation de tabac et certaines maladies génétiques, comme le syndrome de Marfan ou le syndrome d'Ehlers-Danlos.

Publicité
Publicité

Maladie cardiovasculaire : symptômes et diagnostic de l'anévrisme de l'aorte abdominale

L'anévrisme de l'aorte est souvent asymptomatique, il peut parfois se manifester par une douleur abdominale et au niveau des flancs. Chez les personnes de faible corpulence, on peut observer les pulsations de l'artère, signe d'une dilatation. L'anévrisme de l'aorte abdominale est souvent découvert fortuitement lors d'un scanner ou d'une échographie. Le principal risque reste la rupture de l'anévrisme qui met en jeu le pronostic vital du patient. Le traitement de l’anévrisme de l’aorte abdominale dépend de sa grosseur, au-delà de 40 mm, il repose sur la mise en place d'une endoprothèse afin d'éviter la rupture de l'anévrisme.

Publié par La Rédaction E-Santé le Vendredi 24 Août 2018 : 10h00