Amours impossibles : que dire à son ado ?

© Istock

Il (elle) est déjà pris(e), pas intéressé(e) ou plus âgé(e), les amours impossibles, ça existe ! Y être confronté, surtout à l’adolescence, renvoie à des situations parfois difficiles à vivre. C’est l’une des 100 questions d’ado à laquelle répondent Nathalie Szapiro-Manoukian et Sylvie Friedman, respectivement médecin - journaliste santé et anthropologue, dans leur nouvel ouvrage aux Editions Bayard*.

PUB

Parents et ado : conseils de spécialistes pour répondre aux amours impossibles

Elsa qui a 14 ans aime un des pions de son collège et se demande si la différence d’âge est un réel problème.

Fantasmer sur un prof ou sur la mère d’un ami, ce n’est pas grave et c’est surtout passager, car la vraie vie (les sorties, les rencontres copains/copines…) rattrape vite les jeunes. Mais parfois les sentiments et l’attirance persistent, voire se renforcent, quand il ne s’agit pas d’un coup de foudre. Alors comment gérer et si l’on est parent que dire à son ado ?

L’amour ça ne se commande pas : « on ne choisit pas de qui on va tomber amoureux ». C’est ainsi que parfois, il s’agit du prof de SVT, du père d’une copine, d’une fille déjà dans en couple ou d’un garçon à qui de toute évidence on n’a aucune chance de plaire.

Tout d’abord, le Dr Nathalie Szapiro-Manoukian met en garde : « lorsque tu ne tombes amoureux que de personnes avec qui il ne se passera jamais rien, c’est peut-être un signe qu’au fond de toi, inconsciemment, tu n’as pas vraiment envie de te lancer dans une aventure amoureuse. Cela peut s’expliquer si tu as vu l’un de tes parents faire une grave dépression à la suite d’un divorce difficile par exemple : tu as peur de souffrir toi aussi. En tombant alors amoureux de quelqu’un d’inaccessible, tu te préserves de cette souffrance. En revanche, tu évites la joie d’être aimé en retour ».

PUB
PUB

Autre mise en garde : la loi interdit les relations entre personnel éducatif et élèves. Autrement dit, un professeur qui entretient une relation sexuelle avec un mineur s’expose à des poursuites judiciaires.

Deux possibilités en cas d’amours impossibles

  • Passer à autre chose

Si la situation est vraiment trop compliquée, il faut apprendre à oublier cet amour impossible (au moins jusqu’à la majorité si l’âge est un obstacle). Plus facile à dire qu’à faire, c’est certain ! Nathalie Szapiro-Manoukian suggère aux ados de passer plus de temps avec d’autres jeunes du même âge, quitte à se trouver une nouvelle activité ludique, créative ou sportive, et de se forcer à sortir : « au début, cela t’ennuiera, puis tu y prendras un peu de plaisir et le temps fera le reste ».

  • Compenser avec humour

Autre possibilité en cas d’incompatibilité physique évidente : Émilie est amoureuse d’un garçon qui ne l’aime pas parce qu’il préfère les petites blondes aux yeux bleus alors qu’elle est grande avec des cheveux noirs et des yeux marron.

Dans ces conditions, la seule alternative est d’essayer de le faire craquer avec vos propres armes, que sont l’humour, la gentillesse et la bonne humeur.

  • Et si rien n’y fait ?

Pour nos deux experts, « si malgré tous tes efforts rien n’y fait et que tu te sens vraiment trop triste, il peut être utile de te faire aider par un médecin et/ou par un psychologue.

À lire et à offrir à son Ado :

« Questions Ado : filles garçons en 100 questions », Nathalie Szapiro-Manoukian et Sylvie Friedman, Editions Bayard.

Toutes les thématiques qui concernent les ados sont abordées : acné, affirmation de soi, amitié, amour, dépression, dispute, désir, drogue, jalousie, fantasmes, famille recomposée, harcèlement, interdictions, confiance, crise d'ado, parents, perte de contrôle, poids, poils, règles, sexualité, stress, susceptibilité, taille, transpiration, timidité, secret, etc.

Enrichissant, et souvent croustillant !

* Pour cet ouvrage, Nathalie Szapiro-Manoukian et Sylvie Friedman ont recueilli des témoignages et de vraies questions d’ados issus du courrier des lecteurs du magazine Okapi. Au total, ce livre a été co-écrit par une trentaine d’adolescents, un médecin et une anthropologue.

Publié le 05 Juillet 2016 | Mis à jour le 07 Juillet 2016
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr