Amande douce et amère

L'amande cache de nombreux atouts derrière sa coque. Très calorique, elle apporte cependant des acides gras très intéressants qui pourraient contribuer à la protection cardiovasculaire. Par ailleurs, elle contient des vitamines antioxydantes, notamment la vitamine E.
Sommaire

L'amande : 50% d'huile et d'acides gras

L'amandier est le premier arbre fruitier à fleurir en fin d'hiver. Ces fleurs blanches légèrement rosées apparaissent avant les feuilles. Ses fruits sont les amandes, dont la Californie est le premier producteur avec 50% de la production mondiale. Elles se mangent telles qu'elles, nature ou préparées sous forme de dragées et de pralines. Elles s'utilisent également en poudre (frangipane) ou en pâte d'amande.

L'amande amère

Attention aux amandes amères qui proviennent de l'amandier sauvage et dont le fruit au goût très amer est toxique si l'on en mange beaucoup. En effet, l'amande amère contient de l'acide cyanhydrique, mortelle à forte dose. Ce fruit s'utilise à faible dose en pâtisserie et en confiserie pour donner une saveur ou un goût d'amande amère.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Chen C.Y. et coll., J. Nutr., 135 : 1366-73, 2005.