Allergie : quand l'adrénaline sauve !

L'adrénaline est surtout connue comme une conséquence du stress et pour ses effets négatifs sur le coeur, le cerveau… Elle constitue pourtant le médicament n°1 pour le traitement du choc anaphylactique en urgence, ces chocs qui surviennent au cours d'une grave allergie.
PUB

Allergie et choc anaphylactique

Les allergies ne provoquent pas que des boutons et des démangeaisons Dans deux cas sur 100.000, elles peuvent provoquer un choc et être mortelles. C'est assez rare, mais les personnes exposées doivent en connaître les signes et disposer sur elles d'une seringue d'adrénaline.La première cause d'anaphylaxie chez l'enfant est l'allergie alimentaire (arachide, fruits à coque, poissons, crustacés). Mais ces chocs surviennent aussi après des injections de produits (antibiotiques ou myorelaxants notamment) ou après des piqûres de guêpes. Quand un épisode d'allergie grave est survenu, le médecin prescrit une trousse d'urgence avec de l'adrénaline et rédige une fiche de conseils.

PUB
PUB

Des signes de gravité à connaître pour éviter l'anaphylaxie

Les signes de gravité sont les suivants :- stade 1 : oedème ou urticaire géant de survenue brutale. Il faut dès ce stade appeler le centre 15 et se rapprocher d'une pharmacie.- Stade 2 : hypotension artérielle, accélération du pouls, toux et gêne respiratoire.- Stade 3 : malaise général, perte de connaissance, accélération du pouls ou au contraire ralentissement, gêne respiratoire majeure.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 13 Mars 2006 : 01h00
Source : Le Quotidien du médecin du 7 mars 2006.