Allergie aux acariens

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 03 Septembre 2001 : 02h00
Mis à jour le Mardi 16 Avril 2013 : 11h28

Les acariens ne sont pas des insectes ; ils ne sont ni nuisibles ni dangereux et ne piquent pas. Ce sont des microbes naturels qui habitent avec les êtres humains.

PUB

Allergie aux acariens : Comprendre

Les acariens vivent dans les tapis, les rideaux, les matelas, les oreillers et les édredons, car ils se nourrissent de poussière, de squames (pellicules de peau) et de champignons microscopiques qui poussent sur les matelas. Ils affectionnent tout particulièrement la chaleur (plus de 20°C) et l'humidité (plus de 50 % d'humidité relative). Une maison très bien isolée, où vivent des êtres humains et des animaux et où l'on trouve beaucoup de meubles rembourrés, constitue pour eux un terrain de prédilection. Les acariens sont tout à fait inoffensifs. Par contre, leurs excréments (sous forme de poussière) peuvent être allergènes pour une personne prédisposée aux allergies. Et, comme l'élément allergène se trouve dans l'environnement immédiat, bien des personnes présentent des symptômes d'allergie tout au long de l'année. L'inconfort augmente souvent au printemps et à l'automne, à cause des changements de température et d'humidité.

L'allergie aux acariens se manifeste par un ou plusieurs de ces symptômes :

  • éternuements ;
  • écoulement nasal ;
  • congestion nasale ;
  • difficultés respiratoires ;
  • larmoiement ;
  • rougeoiement de l'oeil ;
  • oreilles bouchées ;
  • eczéma ;
  • asthme.
PUB
PUB

Allergie aux acariens : Causes

Intolérance physiologique. L'allergie est une réaction d'intolérance à une substance étrangère. Lorsque cette substance entre en contact avec l'organisme (dans le cas des poussières d'acariens, ce contact se fait par les poumons), elle déclenche la production d'histamine dans le sang (molécule cousine de l'adrénaline et de la sérotonine, entre autres). C'est l'histamine qui provoque l'ensemble des réactions allergiques.

Hérédité. Les chercheurs ignorent pourquoi certains réagissent à telle substance et d'autres non. Il est toutefois prouvé que la tendance à faire de l'allergie est héréditaire.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 03 Septembre 2001 : 02h00
Mis à jour le Mardi 16 Avril 2013 : 11h28
Source : Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2001
PUB
PUB
A lire aussi
Allergie aux acariens : le grand ménage d’automnePublié le 14/10/2011 - 11h35

Le grand ménage d’automne, c’est maintenant, afin d’éliminer les acariens et de prévenir les allergies liées à ces minuscules animaux. L’entreprise n’est pas vaine puisque les acariens sont responsables de plus de 75% des allergies respiratoires en France et qu’un Français...

AsthmePublié le 06/09/2001 - 00h00

L'asthme est une maladie récidivante du système respiratoire qui traduit une sensibilité des bronches à certains agents allergisants ou irritants.En cas d'asthme, les bronches deviennent enflammées, se remplissent de mucus, se contractent et se rétrécissent, rendant le passage de l'air...

Vous dormez mal : et si c'était votre matelas ?Publié le 06/04/2012 - 08h42

Notre bien-être et notre santé passent par un bon sommeil. Alors autant mettre toutes les chances de notre côté en réunissant tous les facteurs favorables à un bon sommeil. Le stress et nos activités quotidiennes conditionnement notre sommeil, mais l’environnement et doncnotre literie jouent également un rôle important....

Plus d'articles