Congestion nasale, nez bouché

Publié par Rédaction E-sante.fr le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 21 Mars 2012 : 14h39

La congestion nasale (nez bouché) est due à une inflammation ou à une irritation locale, qui provoque un resserrement du passage de l'air dans le nez.

Lorsqu'elle est accompagnée d'un rhume, d'une sinusite (inflammation des sinus, cavités de certains os du visage où l'on trouve les muqueuses qui servent à humidifier l'air), d'une rhinite allergique ou encore d'un blocage mécanique, la congestion nasale peut indiquer la présence d'une infection, d'une allergie ou d'une obstruction nasale, dont voici les manifestations les plus fréquentes.

PUB

Congestion nasale, nez bouché : Comprendre

Principaux symptômes du rhume :

  • écoulement nasal dû à l'hypersécrétion des muqueuses des voies aériennes supérieures ;
  • mal de gorge et toux légère.

Principaux symptômes de la sinusite :

  • souvent accompagnée de fièvre et d'une forte toux ;
  • chez les enfants, la sinusite ne s'accompagne pas nécessairement de fièvre ;
  • douleur ressentie en appuyant sur les joues et le front ;
  • sécrétions jaunes ou verdâtres par le nez ou l'arrière-gorge ;
  • maux de tête, de dents ou d'oreilles selon le site de l'inflammation ;
  • écoulement de sécrétions dans la gorge en cas de sinusite chronique ;
  • saignements de nez en fin de sinusite.

Principaux symptômes d'une rhinite allergique :

  • sensation de nez qui pique et éternuements fréquents dus à l'inflammation de la muqueuse des fosses nasales ;
  • écoulement nasal ;
  • démangeaison et rougeur des yeux ;
  • démangeaison dans la gorge due à l'écoulement des sécrétions nasales ;
  • saignements de nez possibles.

Principaux symptômes d'un blocage mécanique :

  • blocage quasi permanent du nez sans qu'un rhume ou un allergène (antigène responsable d'une allergie) en soit à l'origine ;
  • perturbation des activités régulières, du sommeil ou du sport depuis plusieurs mois ;
  • possibilité de ronflement et d'irritation de la gorge ;
  • chez les enfants, tendance à respirer la bouche entrouverte la nuit et saignements de nez occasionnels.
PUB
PUB

Congestion nasale, nez bouché : Causes

Rhume :

  • infection virale, le plus souvent par des rhinovirus, localisée au niveau du nez et de la gorge.

Sinusite :

  • surinfection bactérienne (la sinusite a été contaminée par des bactéries) ;
  • infection virale due à une complication de grippe ou de rhume ;
  • fibrose kystique. Il s'agit d'une maladie héréditaire entraînant des troubles digestifs et respiratoires chroniques en raison d'une hypersécrétion de mucus ;
  • sensibilité à certains médicaments tels que l'aspirine (très rare).

Rhinite allergique :

  • allergie à certains pollens dans l'air, à un animal ou à la poussière ;
  • rhume des foins. Il s'agit d'une rhinite chronique saisonnière due à une allergie aux pollens.

Blocage mécanique :

  • problème de structure du nez tel qu'une déviation de la cloison nasale ;
  • présence de grosses végétations dans le nez (une des causes les plus fréquentes de blocage chez les enfants) ;
  • polypes (petits amas de chair) à l'intérieur du nez.

Guide: 

Publié par Rédaction E-sante.fr le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 21 Mars 2012 : 14h39
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005
PUB
PUB
A lire aussi
SinusitePublié le 06/09/2001 - 00h00

Le nez a pour fonction de réchauffer, d'humidifier, de purifier et de traiter l'air respiré avant qu'il ne se rende aux poumons.Les bactéries et les particules qui entrent dans le nez sont ainsi retenues et filtrées par les muqueuses et les cils de la cavité nasale.

Perte du goût et de l'odoratPublié le 31/05/2001 - 00h00

Le goût et l'odorat sont intimement liés.Les papilles gustatives perçoivent les sensations de sucré, de salé, d'amer et d'acide, tandis que l'odorat détermine la nature de la substance.Par exemple, c'est la langue qui détecte le sucré, mais c'est le nez qui permet d'identifier le chocolat ou...

Allergie : quand faut-il se méfier d'une gorge qui gratte ?Publié le 21/04/2018 - 08h31

Souffrir d’un mal de gorge n’est pas forcément imputable à une infection bactérienne ou virale, pas plus qu’à un coup de froid. Cela peut en effet être le premier signe d’une allergie. Toux, gorge qui gratte, quand faut-il penser à une allergie ?

Plus d'articles