Alcool au volant : dangereux à partir d'un seul verre
Sommaire

Alcool et conduite : faut-il diminuer la limite légale ?

Face à ces données, on pourrait se dire qu'il est nécessaire de diminuer encore la limite légale d'alcool dans le sang pour pouvoir conduire. C'est déjà le cas dans certains pays : la République Tchèque, la Slovaquie ou la Roumanie demandent l'abstinence totale. En Estonie ou en Pologne, c'est 0,02g par litre.

Cependant, rendre la législation plus sévère n'est jamais qu'une solution partielle contre l'alcool au volant, puisque notre comportement reste entre nos mains.

Quelques conseils :

  • Dès qu'une soirée est prévue, pensez à désigner le conducteur.
  • Celui-ci ne doit pas boire moins que les autres, mais bien ne pas boire du tout !
  • En cas de problème, rappelez-vous qu'il y a toujours une autre solution que prendre le volant sous l'influence de l'alcool. Taxi, appel à un autre ami, hébergement sur place…

    La prévoir à l'avance est l'idéal, mais même en fin de soirée, avec un peu de patience vous finirez par dénicher une alternative.

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Phillips, D.P. et al., Addiction, juin 2011.
La rédaction vous recommande sur Amazon :