Affections des organes génitaux chez l'homme
Nous le savons, il peut être embarrassant de consulter un médecin pour des problèmes concernant les organes génitaux. Pourtant, certaines manifestations peuvent être ennuyeuses et méritent qu'on y prête attention.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Sommaire

Affections des organes génitaux chez l'homme : Conseils pratiques

  • Soulager la douleur. Des antidouleurs aideront à soulager la douleur. Des anti-inflammatoires peuvent aussi être utilisés selon la dose recommandée par le fabricant. Vous pouvez prendre un des deux médicaments ou les deux si la douleur est difficile à maîtriser. Vous pouvez également appliquer de la glace (enroulée dans une serviette) sur la région douloureuse.
  • S'abstenir de toucher aux verrues et de tâter les masses fréquemment. Cela risquerait de provoquer une infection et de la douleur.
  • Diminuer l'irritation. Lavez-vous rapidement après une forte transpiration. Adoptez des savons non parfumés et séchez-vous correctement. Vous pouvez saupoudrer vos sous-vêtements de poudre pour bébé.
  • Prendre certaines précautions vestimentaires. Si vous avez la peau sensible, bannissez les assouplissants. Rincez vos vêtements deux fois plutôt qu'une. Ne portez pas de sous-vêtements trop serrés et n'en mettez pas pour dormir. Si vous pratiquez un sport régulièrement, n'oubliez pas de laver vos vêtements tout aussi régulièrement.
  • Pour les poux du pubis. Afin de vous débarrasser de ces parasites, procurez-vous des shampoings et des savons spéciaux, en vente libre dans les pharmacies (et lavez tous vos sous-vêtements à l'eau chaude). Mais avant d'entreprendre ce traitement, assurez-vous du diagnostic.
  • Dans les cas de champignons, laisser la peau à l'air libre. Le meilleur traitement consiste à laisser respirer la peau quelques heures par jour, car les champignons ne survivent pas au contact de l'air. Cela permet également d'empêcher les récidives. L'application de crèmes antifongiques en complément accélère la guérison.
  • S'assurer qu'il s'agit bien de condylomes. Appliquez un gant de toilette mouillée de vinaigre sur la région infectée pendant au moins deux minutes. Si la lésion a blanchi, il s'agit fort probablement de condylomes, le vinaigre ayant la propriété de blanchir les verrues. Voyez alors votre médecin. Adoptez un comportement sexuel prudent : mettez des préservatifs et prévenez votre partenaire.
  • Se garder en forme. La perte de poids fait diminuer le frottement entre les cuisses et, de ce fait, contribue à éviter l'apparition de champignons et de douleurs inguinales (dans la région de l'aine). Pour les douleurs testiculaires, portez un support scrotal. Il s'agit d'un sous-vêtement qui procure un support particulier aux testicules. On en trouve en pharmacie. Vous pouvez également porter un sous-vêtement en tissu solide qui soutient bien.
  • Pour nettoyer le pénis du bébé. L'hygiène voudrait qu'on rétracte délicatement la peau du prépuce de bébé pour bien nettoyer cette région. Mais la peau n'a pas la même élasticité chez tous les garçons et certaines sont difficilement rétractables. La forcer peut causer des fissures douloureuses. Si vous n'arrivez pas à la rétracter, n'y touchez tout simplement pas ; l'hygiène ne s'en portera pas plus mal. Si on doit recourir à la circoncision, mieux vaut le faire avant la puberté ou avant le début de l'activité sexuelle.

Affections des organes génitaux chez l'homme : Quand consulter ?

Les démangeaisons persistent malgré tous vos efforts.

  • Les champignons réapparaissent régulièrement.
  • Vous avez des condylomes.
  • Vous avez une ou plusieurs masses à l'intérieur du scrotum.
  • Vous constatez une augmentation du volume des testicules.
  • Vous avez des douleurs intenses et de la fièvre.

Guide: 

Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005