Adeline Blondieau, brulée lors d’un accident domestique

Adeline Blondieau a été victime d’un accident de la vie courante le week-end dernier. L’ancienne actrice de Sous le Soleil a révélé sur Instagram s’être “cramée la tronche” pendant une séance de jardinage et dévoilé les dégâts dans une vidéo.
Adeline Blondieau, brulee lors d’un accident domestique

Il faut faire preuve de prudence en jardinant. La mésaventure d’Adeline Blondieau de ce week-end en est la preuve. L’actrice, également sophrologue, s’est brulée les cils et les sourcils en s’occupant de son jardin. Elle est revenue sur cet accident domestique sur son compte Instagram, le 26 octobre 2021. Vous pouvez voir les "dégâts" dans notre diaporama.

Adeline Blondieau : “Je me suis totalement cramée la tronche”

La cinquantenaire explique dans sa vidéo : "C'est la catastrophe. Je me suis totalement cramée la tronche. J'ai fait du jardinage toute la journée et j'ai fait un beau feu de joie pour pouvoir brûler les branchages morts et il y a un branchage qui s'est échappé et qui est venu me cramer la tronche, spécialement les sourcils, les cils et un petit peu la mèche du devant".

Heureusement, plus de peur que de mal. Elle ne devrait pas garder de séquelles de cet accident domestique. Adeline Blondieau cherche néanmoins des solutions pour accélérer la repousse. "Pour les cils, j'utiliserai #revitalash. Mais pour les sourcils, à part l'huile de ricin, je prends les conseils ! Merci", écrit-elle en légende de sa vidéo.

Accidents de la vie courante : un véritable danger

Si la mésaventure d’Adeline Blondieau a eu une fin heureuse, il n’en est pas toujours ainsi. Dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire du 26 octobre 2021, Santé Publique France révèle que les accidents de la vie courante ont provoqué 24 211 décès en France en 2016, soit sept fois plus que le nombre de morts par accidents de la route. 

La première cause est la chute (46%) suivie par la suffocation (12%), les intoxications accidentelles, les noyades et une exposition à la fumée, au feu ou aux flammes (2%). Santé publique France estime qu’un "travail spécifique concernant la mise à jour des recommandations doit aussi être entrepris".

Au vu de ces chiffres inquiétants, connaître les gestes de secours à avoir après un accident domestique est important. Après une brûlure, il est recommandé de :

  • Retirer les vêtements brûlés, sauf s'ils collent à la peau (ce qui peut arriver avec les fibres synthétiques). En cas de brûlure chimique, il ne faut pas les enlever, mais découper autour de la zone brûlée.
  • Faire couler de l'eau à 15-25 °C sur la lésion : si elle est peu étendue, pendant au moins 15 minutes ou tant que la douleur est présente. "Arrêtez en cas de sensation de froid ou de malaise. N'appliquez pas ce refroidissement chez les grands brûlés, car ils souffrent vite d'une chute de température corporelle", précise Ameli.
  • Protéger la  zone brûlée avec un linge propre et sec en coton et ne pas percer la cloque.
  • Surveiller la brûlure : si elle devient chaude, gonfle ou si elle continue à faire mal dans les 24 heures, consulter un médecin.

Si la brûlure est grave, il est primordial de :

  • Contacter les secours immédiatement après l'incident.
  • Couvrir la victime avec un tissu propre (non synthétique) afin d’éviter les chocs de température.
  • Ne pas donner à boire ou à manger à la personne brûlée.
  • Si la brûlure couvre plus de 10 % de la surface du corps, il faut allonger le blessé pour éviter un état de choc immédiat.
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Instagram d'Adeline Blondieau
https://www.santepubliquefrance.fr/docs/bulletin-epidemiologique-hebdomadaire-26-octobre-2021-n-16
https://www.ameli.fr/assure/sante/urgence/accidents-domestiques/brulures-peau#text_14481