Acné : quand passer aux médicaments ?

© Istock

Quand les boutons gâchent la vie, que les soins et les conseils généraux n’ont pas apporté d’amélioration, il faut consulter.

Selon le type d'acné, quels médicaments seront conseillés par votre médecin ou dermatologue ?

Quelles sont les précautions et contre-indications des traitements anti-acnée à connaître ?

PUB

Acné : les grandes règles d'hygiène

Avec la production hormonale au moment de la puberté (qui stimule la fabrication de sébum), l’acné et ses boutons empoisonnent la vie de près de 80 % des adolescents.

Pour faire disparaître ou atténuer l’acné, il existe de grandes règles d’hygiène et des soins :

PUB
PUB
  • Ne pas « triturer » les boutons.
  • Nettoyer sa peau une à deux fois par jour avec un pain dermatologique (sans savon et sans parfum) ou à l'aide d'un produit nettoyant spécifique.
  • Appliquer un soin spécial acné contenant du peroxyde de benzoyle ou de l’acide salicylique, des acides de fruits (pas d’antiseptiques ni d’alcool).
  • Protéger sa peau du soleil.

Si après quelques mois, ces soins n’ont pas apporté d’amélioration, il faut consulter pour bénéficier d’un traitement personnalisé.

Quand consulter exactement ?

L’acné et ses boutons sont associés à un handicap esthétique et peuvent entraîner une forte diminution de l’estime de soi, très préjudiciable à cette période particulière qu’est l’adolescence. Bien évidemment, une acné sévère (beaucoup de boutons, dont certains de taille conséquente) justifie une consultation.

Mais inutile d’attendre une aggravation pour aller voir son médecin. Autrement dit, une acné modérée mal vécue justifie une consultation sans délai.

Publié le 22 Avril 2013 | Mis à jour le 15 Mars 2016
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
Source : Recommandations et bonnes pratiques de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm), http://ansm.
Voir + de sources
sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/f8a2a78ecb307240d64d20dfbe8a429b.pdf.
La rédaction vous recommande sur Amazon :