7 Français sur 10 ont déjà utilisé un lubrifiant dans leur rapport intime

© Adobe Stock

La majorité des jeunes Français utilise du lubrifiant pour ses ébats sexuels. Afin de pallier la sécheresse vaginale, mais aussi pour améliorer leur plaisir lors des parties fines.

PUB

Le lubrifiant s'invite dans l'intimité des Français. Sept sur dix reconnaissent avoir déjà utilisé un tel produit au cours de leurs rapports amoureux. C'est ce que révèle un sondage réalisé auprès de 600 jeunes par la radio VL avec le laboratoire Terpan.

Les techniques utilisées pour accompagner la pénétration sont pour le moins variées. Parmi les répondants qui utilisent un lubrifiant, la quasi-totalité a recours à des gels (98 %). Mais ceux qui font appel à leur propre salive ou à de la vaseline sont également nombreux (74 % et 57 %, respectivement).

Mais à quelles fins cette substance est-elle utilisée ? Sur ce plan, le sondage révèle des détails intéressants. L'immense majorité des sondés estime qu'un lubrifiant peut servir à pallier une sécheresse vaginale. Une part non négligeable (68 %) ajoute que ces produits peuvent améliorer le plaisir.

PUB
PUB

Des idées reçues répandues

En effet, différents types de gels sont disponibles sur le marché. Et certains ont pour objectif d'améliorer les sensations intimes, pour la femme mais aussi pour l'homme. Certains l'ont bien compris puisqu'ils utilisent les produits comme huile de massage dans le cadre de relations intimes.

Ce sondage révèle aussi des zones d'ombres dans les connaissances du lubrifiant. Les sondés ignorent, par exemple, que ces gels peuvent améliorer la glisse du préservatif, évitant des ruptures. Plus alarmant : 4 % des personnes interrogées pensent que le lubrifiant peut servir à se laver ou se désinfecter. Ce n'est, pourtant, pas un produit qui permet cela.

Par ailleurs, près d'un jeune sur cinq ne sait pas que les préservatifs sont lubrifiés afin d'éviter les ruptures. Et autant ignorent qu'il est possible d'ajouter un gel à ces protections –à l'intérieur comme à l'extérieur. Quelques règles de prudence sont toutefois nécessaires : un gel à base d'eau doit être utilisé, car les huiles dégradent le latex et le rendent poreux.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Jeudi 08 Février 2018 : 11h00
Source : Communiqué de presse du laboratoire Terpan
Le lubrifiant, Fil santé jeunes, consulté le 8 février 2018
PUB
PUB

Contenus sponsorisés