500 millions : c'est le montant du FAQSV, le Fonds d'Aide pour la Qualité des Soins de Ville.

Objectif : améliorer la qualité des soins.
Publicité

La loi de finance de la Sécurité sociale a doté de 500 millions de francs le FAQSV (Fonds d'Aide à la Qualité de Soins en Ville), fonds dont la vocation est d'aider financièrement les projets regroupant les professionnels de santé dans la recherche d'une meilleure coordination entre eux et d'outils permettant d'harmoniser les pratiques médicales. Cette somme est importante et est susceptible de faire avancer les projets innovants. Son attribution se fera grâce à un comité globalement paritaire entre des membres des organismes de sécurité sociale et des professionnels de santé.

Publicité
Publicité

Il faut réellement souhaiter que cette procédure aboutisse à une vraie dynamique permettant de faire évoluer notre système de santé, le meilleur du monde, certes, mais pour le rester, n'est-il pas impératif de progresser sans cesse? Il faut en tous cas souhaiter que ces projets ne subissent pas le sort de ceux qui avaient été présentés à la commission Soubie, commission dont les rôles étaient voisins, mais qui n'a jamais fonctionnée. La volonté politique doit donc être au rendez-vous pour laisser toutes leurs chances aux expérimentations innovantes.

Car c'est bien d'innovation dont nous avons besoin pour construire un nouveau système de soin, encore plus ouvert et encore plus généreux: les découvertes scientifiques vont être telles au cours des 10 prochaines années qu'il faudra trouver des solutions pour que tous en bénéficient. L'harmonisation des pratiques et la coordination devraient permettre d'éviter nombre de dépenses inutiles, et ainsi de dégager de nouvelles enveloppes budgétaires. A défaut, les inégalités d'accès aux soins ne feront qu'augmenter.

Publié par Claude Friedrich - Directeur de la Publication le Mercredi 02 Août 2000 : 02h00