5 conseils pour éviter les cheveux gris

© Adobe Stock

Les cheveux gris peuvent arriver plus tôt chez certaines personnes. Si la génétique joue un rôle majeur, certaines habitudes de vie peuvent accélérer le phénomène.

PUB

Qu'ils soient gris ou blancs, les premiers cheveux gris se manifestent généralement après 30 ans. Même alors, on cherche à retarder absolument leur apparition. Bien qu'il existe une forte part de génétique dans la décoloration de notre masse chevelue, notre environnement joue aussi un rôle.

Faisons le point sur les différents éléments sur lesquels il est possible d'agir pour tenter de retarder la multiplication des cheveux gris. Sans, toutefois, s'attendre à des miracles.

Eviter de fumer

Dans notre environnement, le tabac est le principal facteur de vieillissement prématuré. Il faut dire qu'une seule cigarette accumule les agents toxiques et les polluants… et les fumeurs s'en contentent rarement.

PUB

On le sait depuis longtemps, le tabagisme abîme les petits vaisseaux sanguins. Les cheveux sont, logiquement, les premiers à en pâtir : si le cuir chevelu est densément irrigué, ce sont de petits capillaires qui sont chargés d'accomplir ce travail. Privés d'éléments essentiels, ils fatiguent et se décolorent.

PUB

La solution : Arrêter de fumer permet donc de préserver, au moins en partie, votre masse capillaire de ce vieillissement accéléré.

Limiter l'exposition au soleil

Comme notre peau, nos cheveux sont sensibles aux agressions des rayons ultraviolets, venus du soleil. En cause : l'insuffisante protection que nous accordons à notre épiderme. Une étude, parue dans Nature Medicine, a en effet montré que les cellules chargées de colorer notre chevelure sont capables de migrer.

Lorsque notre peau est agressée par les UV, les mélanocytes du cuir chevelu migrent vers l'épiderme. Ce ne sont pas n'importe quelles cellules qui réalisent cette opération, mais celles issues du bulbe. Cela pourrait donc, à terme, accélérer le processus de décoloration du cheveu. C'est, en tout cas, ce que suggère cette étude menée sur la souris.

La solution : Mieux protéger sa peau du soleil pourrait limiter l'apparition de cheveux blancs. La règle est simple : ne pas s'exposer aux heures les plus dangereuses (12 h-16 h), utiliser un indice de protection approprié et remettre de la crème au moins toutes les deux heures.

Publié le 20 Juillet 2018
Auteur(s) : Anne Valois, journaliste santé