3 traitements naturels anti-chute de cheveux

Publié par La Rédaction E-Santé le Mercredi 08 Août 2018 : 18h32
La chute de cheveux n’est pas une fatalité contre laquelle on ne peut pas lutter. Mais pour que le combat soit efficace, il faut agir vite. Huiles essentielles, oligo-éléments… Découvrez les solutions naturelles les plus efficaces.
© Istock
PUB

Chute de cheveux : testez l’HE de cèdre de l’Atlas

L’essence naturelle de cèdre de l’Atlas possède des vertus lipolytiques qui facilitent la dégradation des corps gras susceptibles de s’accumuler sur les cheveux et d’accélérer leur chute. En outre, cette huile essentielle est également pourvue de propriétés anti-inflammatoires qui vont limiter l’irritation à la racine des cheveux tout en régulant les sécrétions des glandes sébacées. Pour bénéficier de ces actions, massez le cuir chevelu avec 5 gouttes de l'HE de cèdre de l'Atlas avant le shampoing (cure de trois semaines maximum).

PUB
PUB

Chute de cheveux : pensez aux oligo-éléments

Même s’ils sont contenus en quantité infime au sein de l’organisme, les oligo-éléments sont pourtant indispensables au bon fonctionnement du corps. Une carence en zinc, par exemple, peut expliquer une chute de cheveux. En effet, cette molécule joue un rôle important dans le cadre de la croissance capillaire. Le magnésium est également indispensable car il permet de réduire le stress, un facteur de risque important de l’alopécie.

Chute de cheveux : et l’homéopathie alors ?

Parmi les thérapies alternatives les plus plébiscitées, l’homéopathie arrive en tête du palmarès. Il existe, en effet, plusieurs solutions en homéopathie pour traiter ce type de trouble capillaire, parmi lesquels on compte les granulés de Natrum Muriaticum, Kalium Carbonicum et Fluoricum Acidum. Pour bénéficier d’une posologie et d’une dilution adaptées, il est préférable de consulter un médecin homéopathe.

Publié par La Rédaction E-Santé le Mercredi 08 Août 2018 : 18h32
PUB
PUB
A lire aussi
Les fumeurs perdent leurs cheveuxPublié le 12/02/2007 - 00h00

Le tabac accélère le vieillissement de la peau, mais comme si cela ne suffisait pas, il augmente aussi le risque de chute des cheveux. Certes, on en parle peu, mais des études montrent bel et bien qu'il existe une alopécie causée par le tabagisme...

Chute de cheveux, quand s’inquiéter ?Publié le 21/10/2015 - 13h30

Nous perdons au quotidien des dizaines de cheveux. Et à certaines périodes de l'année nous en perdons d’avantage. Quand la chute de cheveux devient plus importante et qu’elle s’installe dans le temps, il peut être bon de consulter un spécialiste. Le Dr Durosier, médécin généraliste,...

Plus d'articles