3 exemples de préliminaires excitants

Les préliminaires sont une étape de jeux sensuels aussi bien psychologiques que physiques entre les partenaires, pour accroître leur excitation, leur plaisir et leur désir. Ils peuvent être suivis ou non d’une pénétration. Quelles sont les positions excitantes pour des préliminaires réussis ? En voici 3 exemples.
© Istock

Caresser la poitrine: un préliminaire incontournable

La poitrine est une zone particulièrement érogène, que le partenaire ne doit pas négliger. Caresses sur les seins, excitation des mamelons avec la langue, succion douce des extrémités vont provoquer une excitation chez la femme, laquelle va se traduire par des mamelons plus durs, des seins gonflés et raffermis, mais aussi une lubrification vaginale.

Un exemple de préliminaire excitant: le cunnilingus

Le clitoris est une zone très vascularisée et donc hypersensible. Tellement sensible, qu’une caresse de la main sur le clitoris décalotté peut se révéler douloureuse. Par contre, si le partenaire utilise sa langue humide et chaude pour caresser le clitoris de la femme, il va produire chez elle une excitation très forte. Il est conseillé de ne pas utiliser la pointe de la langue, mais toute la largeur de la langue, du bas vers le haut, pour de meilleures sensations.

Le peau à peau: une position excitante en préliminaire

Le contact de la peau de son partenaire est particulièrement érogène: allongés l’un contre l’autre ou l’un assis à cheval sur l’autre. Il s’agit de se caresser mutuellement, sensuellement, sans aller directement au sexe, mais au contraire explorer tout le reste du corps (visage, poitrine, bras, ventre, intérieur des cuisses), pour faire monter le désir, provoquer la lubrification vaginale chez la femme et l’érection chez l’homme.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :