Les 1001 douleurs de la fibromyalgie

© Istock

La fibromyalgie est une maladie difficile à diagnostiquer. Pourtant, elle est bien réelle, en témoignent les douleurs ressenties, qui, à la longue, fatiguent puis épuisent. Mais où les fibromyalgiques ont-ils mal exactement ? En fait, ils ont surtout mal partout !

Publicité

Le diagnostic de fibromyalgie est difficile

La fibromyalgie est un syndrome douloureux diffus très difficile à diagnostiquer. Il n'existe pas de test biologique spécifique et très peu d'éléments objectifs pour poser le diagnostic. C'est ainsi que celui-ci repose avant tout sur un diagnostic d'élimination. C'est-à-dire qu'on essaye d'attribuer les douleurs à des maladies bien connues, comme à des rhumatismes, à des infections. Et ce n'est qu'en l'absence de raisons plausibles que l'on se tourne vers la fibromyalgie. Ce processus est très long et particulièrement pénible pour des personnes qui souffrent déjà depuis très longtemps…

Publicité
Publicité

Ensuite, le diagnostic repose sur deux critères :

  • Des douleurs musculo-squelettiques diffuses depuis plus de trois mois.
  • Une douleur à la palpation au niveau d'au moins 11 sites sur les 18 points prédéfinis.

Mais d’autres symptômes majeurs sont pris en compte, comme la fatigue, les troubles du sommeil, les troubles affectifs et émotionnels, la raideur matinale, les maux de tête, les signes digestifs.

La fibromyalgie, une maladie fréquente

Lafibromyalgie touche 3 à 5% de la population française. Les personnes touchées sont beaucoup plus souvent des femmes et surtout des femmes jeunes : 75 à 80% des fibromyalgiques sont des femmes d'une trentaine d'années. Pourtant cette maladie peut survenir à tout âge, de l'adolescence à la ménopause, et chez des hommes aussi.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 09 Février 2009 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 28 Août 2015 : 16h30
Source : Journées médecins généralistes de la SFR, conférence du Pr Francis Blotman, 14-17 décembre 2008.