10 stars qui se sont fait opérer pour maigrir

Perdre du poids n’est pas une mince affaire… certaines célébrités ont préféré passer par le bistouri pour retrouver une silhouette plus fine.
10 stars qui se sont fait operer pour maigrir

Diabète, problèmes cardiaques, cancers, hypertension… les conséquences néfastes du surpoids sur la santé ne sont plus mises en doute. Toutefois, il n’est pas évident de perdre 20 à 30 kilos. Face à l’échec des régimes et des programmes de remise en forme, certaines personnes, dont plusieurs stars, optent pour les opérations tels que la sleeve, le by-pass et l'anneau gastrique.

Chirurgie de l’obésité : plusieurs dizaines de kilos perdus

La chirurgie de l’obésité permet une réduction pondérale de 50 à 80% de façon pérenne. Cela peut représenter pour certains patients plus de 70 kilos. Ces résultats ont fait exploser le nombre de demandes ces dernières années. 

Selon un rapport de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) publié en 2018, le nombre d'opérations a été multiplié par 21 en 20 ans. Ainsi près de 60 000 personnes ont été hospitalisées pour bénéficier d'une chirurgie bariatrique en 2016 contre 2800 en 1997.

Par ailleurs, 8 patients sur 10 se révèlent être des femmes. Les bénéficiaires ont entre généralement de 25 à 54 ans au moment de l’intervention. Néanmoins, la moyenne d’âge est de 40 ans.

Plusieurs stars françaises et internationales ont osé parler publiquement des opérations de l'obésité qui se cachaient derrière leur perte de poids impressionnante. Toutefois, il faut répondre à des critères très précis pour pouvoir subir une sleeve (chirurgie irréversible qui consiste à ôter les 2/3 de l’estomac), un anneau gastrique (opération réversible : l’anneau est posé sur la partie supérieure de l’estomac pour réduire son volume) ou encore le bypass (une opération qui court-circuite l’intestin grêle pour diminuer la quantité d’aliments absorbés par l’organisme). Les conditions à remplir sont :

  • Un IMC de plus de 40 ou bien de plus de 35 avec des complications de l’obésité (diabète…).
  • L'échec d’un traitement médical, nutritionnel, diététique et psychothérapeutique contre le surpoids pendant 6-12 mois.
  • Une forte volonté de perdre du poids et une bonne connaissance des conséquences de l’opération (changement dans l’alimentation les effets secondaires…).
  • Un avis favorable d'un psychologue, d'une diététicienne et d'un endocrinologue.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.