10 choses à savoir sur la réflexologie

© Adobe Stock

La réflexologie peut soulager bien des maux du quotidien : stress, fatigue, mal de dos... Véritable méthode de soin complémentaire, la réflexologie commence peu à peu à être reconnue. Nous faisons le point avec Elisabeth Breton, réflexologue RNCP (certifiée par l’Etat).

PUB

Alors que la réflexologie est vieille de plusieurs millénaires, utilisée depuis des générations en médecine traditionnelle chinoise et médecine ayurvédique, en Occident elle aurait été étudiée et utilisée par des médecins qu’à partir du XXème siècle. Aujourd’hui en France, la réflexologie est avant tout une technique de bien-être et de relaxation.

Qu’est-ce que la réflexologie ?

La réflexologie est une technique qui consiste à stimuler des points ou zones précises sur et sous le pied (mais aussi au niveau des mains et du visage) pour soulager à distance une douleur, un blocage. Les points de pressions, ou zones réflexes, correspondent à un organe, une glande ou partie du corps. Les stimuler va permettre de relancer le potentiel vital fonctionnel des organes, rétablir un équilibre, participer au maintien du bien-être. Pour les réflexologues, les pieds et les mains reflètent l’état de santé de l’individu. En médecine chinoise, les pieds sont considérés comme une mini cartographie du corps dans son ensemble.

PUB
PUB

Des origines anciennes et diversesLa réflexologie est une pratique naturelle et ancestrale. Elle est considérée comme une médecine naturelle et est utilisée depuis des millénaires en médecine ayurvédique (Inde) en médecine traditionnelle chinoise. Elle aurait également été utilisée dans l’Egypte ancienne.Différentes origines qui ont donné lieu à plusieurs courants comme l’explique la réflexologue Elisabeth Breton, Présidente du Syndicat Professionnel des Réflexologues : "Il y a entre autres l’approche chinoise, fondée sur les principes de médecine traditionnelle qui met l’aspect énergétique, le qi, en avant. L’approche moderne selon la méthode Ingham, qui suit les principes de la neurophysiologie occidentale. On peut également citer les techniques réflexes issues des thérapies manuelles (issues de l'ostéopathie ou de kinésithérapie...)."La réflexologie au service de bien des mauxLa réflexologie n’est pas un traitement médical. Il s’agit d’une médecine préventive et d’accompagnement qui n’a pas pour but de remplacer un traitement médicamenteux. Cette thérapie complémentaire apporte un soulagement à diverses affections comme le mal de dos, le stress, les migraines, syndrome prémenstruel, fatigue, constipation. Elisabeth Breton liste également d’autres indications : "réduire l’état d’anxiété, diminuer la sensation et la perception de la douleur, réguler le système nerveux et hormonal, activer la circulation sanguine et lymphatique, évacuer les toxines…"Réflexologie palmaire ou plantaire : quelle différence ?La professionnelle explique : "Chaque type de réflexologie a son propre objectif de soin. La réflexologie plantaire sera plus orientée dans la gestion des troubles fonctionnels et la palmaire plus pour apporter une détente neuro-muscuclo-squelettique. A noter, la réflexologie palmaire est conseillée pour les personnes âgées ou les personnes chez qui la réflexologie plantaire ne pourra pas se faire."En France qui pratique la réflexologie ?Il y a en France environ 3 000 réflexologues dont il est difficile d’évaluer la qualité de la formation car il n’existe pas de diplôme officiel de réflexologie. Pourtant, les choses sont en train d’évoluer puisque de "depuis juillet 2015, il existe une certification professionnelle reconnue par l’Etat, explique Elisabeth Breton." Les réflexologues peuvent désormais obtenir une certification similaire à celle délivrée aux sophrologues, chiropracteurs, praticiens de shiatsu.Comment choisir son réflexologue ?Pour trouver un réflexologue près de chez soi, il est possible de se référer aux annuaires des fédérations et des praticiens. Au cours de la séance, la professionnelle conseille également d’être attentif à certains points comme l’entretien : "Avant la séance, le professionnel doit s’informer de l’état général de la personne. Il est important de connaître son état pour stimuler ou non certaines zones."La réflexologie comme méthode préventive et d’accompagnement, que peut-on en attendre ?La réflexologue Elisabeth Breton insiste : "la réflexologie n’est pas une thérapie, mais une pratique à visée thérapeutique qui peut être utilisée comme un soin de support et de confort." En tant que pratique de bien-être, elle va apporter un véritable mieux-être, soulager, préserver un équilibre. Par ailleurs, "une étude a également prouvé l’efficacité de la réflexologie dans les états de stress et d’anxiété" poursuit la professionnelle.Si pour l’heure il n’y a pas encore d’étude scientifique permettant de valider les bienfaits de la réflexologie, ses bénéfices semblent suffisamment constatés pour que la pratique fasse son entrée dans le milieu médical. "Beaucoup de professionnels de la santé sont formés ou se forment en réflexologie et vous avez des réflexologues qui interviennent en milieu hospitalier" éclaire Elisabeth Breton.Dans quels cas la réflexologie est déconseilléeLa réflexologie connait certaines contre-indications comme les états inflammatoires du système vasculaire, les pathologies du pied, les personnes portant un pacemaker, les femmes enceintes pendant les trois premiers mois de grossesse ou en cas de grossesse à risque.Si la réflexologie présente certaines contre-indications, elle présente aussi l’avantage de ne pas avoir d’effets secondaires sérieux, à part : une "fatigue passagère due notamment à la détente du système nerveux et au drainage et élimination de toxines, mais cet état (ce sentiment) s’estompera rapidement."Réflexologie plantaire, vive la persévérance !La réflexologie c’est comme le sport, pour que les effets perdurent il faut de la régularité. Le bon rythme est d’une séance toutes les trois semaines chez le professionnel, et pourquoi pas au quotidien à la maison si le besoin s’en fait ressentir.L’auto-réflexologie c’est possible

Et même conseillé. Il n’est pas toujours nécessaire de prendre rendez-vous avec un praticien pour profiter des bienfaits de la réflexologie. Pour prendre son bien-être en main, on peut tout à fait se lancer à domicile. En apprenant à reconnaitre les zones reflexes, il est possible de s’auto-masser pour se détendre, se décontracter et même soulager une migraine, se redonner un peu de tonus… S’il est vrai qu’en automassage on ne pourra pas discerner un souci s’il existe, la séance à domicile apportera son lot de détente, de relaxation et de bien-être.

Publié le 11 Mai 2016 | Mis à jour le 22 Mars 2018
Auteur(s) : Jessica Xavier, journaliste beauté
Source : Entretien avec Elisabeth Breton, réflexologue RNCP et Présidente du Syndicat Professionnel des Réflexologues http://syndicat-reflexologues.com/
Réflexologie pour tous, Dr Denis Lamboley, Editions Marabout
Se soigner avec la réflexologie, Anne Dufour, Editions Leduc S.
Annuaire des Ecoles de Réflexologie
Annuaire des réflexologues